• Un rêve de dentelle

       

    Reve-de-dentelle-12

     

     

    Nous sommes au XVème siècle et un nouvel élèment fait son entrée dans le costume :

     

     le linge

     

     

    Porter du linge sur la peua, c'est agréable

    mais ce n'est pas donné à tout le monde, c'est un luxe.

     

    Alors, puisque c'est un signe de richesse, il est hors de question de le laisser à sa place, sous le vêtement ,

    non, il faut le montrer.

      

    Ce linge blanc, immaculé,  va couvrir le cou et  la tête, avec des superpositions de drapés.

    Il va magnifiquement éclairer le visage. On le veut parfait, empesé, plat et surtout le plus fin possible.

    Regardez le portrait, on voit le front et la coiffe sous le linge .... il est très fin, ça ne peut pas vous échapper.

     

     

    Reve-de-dentelle-3

     

     

     

    Mais la Renaissance va vite se lasser de cette rigueur quasi monacale.

     

    On va élargir le décolleté,

    on va donner du mouvement au linge,

    on va adoucir,

    on va arrondir les lignes.

     

     

    Et puis surtout, on va déborder d'imagination ,

    on va jouer avec le linge,

    on va le froncer, le gonfler, le plisser

     

    Reve-de-dentelle-4

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le cou ne suffit plus, il faut en rajouter,

    il va ressortir aux poignets

     

     

     

     et on va même faire des trous, des "crevées" dans les costumes pour en faire ressortir des bouillonnés gigantes Reve-de-dentelle-13 ques de linge blanc.

     

     

     

     

      

     

     

     

     

    Mais c'est pas tout ça

    il faut que la technique suive  

     

    Car au bord des encolures et des poignets, il faut consolider la toile, tout en laissant l'impression de légèreté et de transparence.

     

    Alors plutôt qu'une simple couture, on va utiliser une technique bien connue depuis longtemps : la broderie

     

      

      

     

     Au départ, ces broderies étaient donc surtout utilitaires.

     

    Sur cet homme,  une petite broderie en forme de dents pour l'encolure arrondie.

    Et plutôt qu'un simple couture, on a assemblé la manche avec un petit jour décoratif.

    .

     

    Reve-de-dentelle-10   

     

     

     

     

     

     On trouve ça joli

    ...

    Il est joli ce petit jour, ça donne envie d'en faire plus.

     

     

    et cette petite dent en haut,

    elle est délicate comme tout,

    ...

    C'est même dommage qu'elle ne soit pas dans l'autre sens, elle se serait détachée sur le col sombre, cela aurait été magnifique.

     

     

     

     

     

     

     

    Ajourer et faire des dents

    Ajourer et faire des dents

    Ajourer et faire des dents

     Ajourer et faire des dents

     

    Cela va devenir quasi obsessionnel

     

     

      

     

    Reve-de-dentelle-2   

      Pour ajourer, c'est facile, on va broder des jours, ça, on sait faire

     

    Ce linge qu'il était si important de montrer,

    on va maintenant s'acharner à le faire disparaître sous la broderie.

     

       Les jours vont occuper toute la place.

     

    Mais hélas, on ne peut faire que des bandes.

    Les jours sont tributaires des fils de trame et de chaîne de la toile.

     

    C'est droit

    C'est désespérément droit

    Pas de dents possibles

     

    Car si on coupe le tissu en forme de dents, une petite broderie ne suffira pas à consolider, on aura de la charpie.

     

     

     

     

     

    On va avoir une nouvelle idée :  

     

    utiliser la broderie comme trompe l'oeil

     

     

    On fronce, et on fait une broderie sur le bord qui donne un impression de petites dents

       

    Pas bête , hein 

    ça fait son p'tit effet, non ?

     

    Reve-de-dentelle-9

     

     

    Reve-de-dentelle-7

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On va même accentuer cet effet en brodant en noir.

     

    C'est ainsi que la broderie noire devint brusquement à la mode.

     

    Le contraste de la broderie noire sur le linge blanc donnait une impression de pleins et de vides, 

    d'ajourages

    et avec les fronces, on croyait voir des petites dents aux encolures

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

      Reve-de-dentelle-8

     

     

    C'est pas mal, mais c'est pas encore ça.

     

    on a réussi à ajourer, mais les dents ....

     

    il faut qu'on arrive à avoir des dents !!!!

     

    Regardez la à droite, elle est tout prête, elle a adopté la toute nouvelle mode des grands cols relevés, elle rêverait d'un col bordé de dents très longues, très pointues et très ajourées

     

     

    viiiiiiite

    il y a urgence

     

     

    Il faut qu'on trouve une solution

     

     

     

       

       

     


    et oui, il ne faut pas croire que la dentelle (*) est un art millénaire,

     c'est une invention de la fin de la Renaissance,

     le fruit de longues recherches techniques .

     
    Une quête acharnée de la "dent"  qui donnera bien entendu son nom à cette extraordinaire invention qui est sur le point d'arriver. 

     

     

     

     

     

    Les coquettes et les coquets qui ont défilé pour vous sont :

    Roger van der Weyden - portrait de femme - 1460-   National Gallery Londres

    Ambrosius Benson - Jeune femme lisant -1520 - Musée du Louvre Paris

    Agnolo Bronzino - Marie de Medicis - Gallerie desOffices

    Raphaël  -Jeanne d'Aragon - musée national du château de Fontainebleau

    Hans Memling - portrait de Jacob Obrecht - Kimaball art museum

    Agolo Bronzino-  Portrait d'homme - Musée du Louvre

    François Clouet-  Charles IX de France -1561  - Kunsthistorisches Museum Vienne

    Agnolo Bronzino - Portrait de femme - 1530 - Collection Royale Windsor

      Agolo Bronzino - Lucrece di Cosimo - 1560 - Galerie des Offices Florence

    Hans Holbein le jeune - Catherine Howard - 1540 - Toledo museum of Art

       

     

    Ce petit diaporama vous permet de les voir "en entier"

    ...  et d'en voir d'autres.

     

     

     

     

       
    (*) Le terme dentelle au sens strict désigne des ouvrages réalisés :

    A la main (on ne devrait pas dire dentelle mécanique)

    Avec des fuseaux ou une aiguille (exit la frivolité, le crochet, etc....)

    Sans support permanent (donc pas de broderie qui se fait sur un tissu) 

    Ce qu'on voit sur les têtes des jolies dames de l'antiquité, c'est peut être du filet, en tout cas pas de la dentelle.

     

    Reve-de-dentelle-1

     

    . 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Mars 2011 à 19:07

    Excellent ton article, comme d'hab j'ai appris pleins de choses, j'ai vu des merveilles, mais j'ai honte, je mets chaque fois tes articles de côté pour les savourer et finalement je me rends compte que je ne passe plus chez toi. Honte à moi, et là je rectifie mes mauvaises habitudes. Bravo encore de m'apprendre autant de choses. Bisous

    2
    Samedi 12 Mars 2011 à 19:11

    toujours aussi instructif, un vrai bonheur de te lire.

    Bisous

    3
    Samedi 12 Mars 2011 à 19:13

    j'aime beaucoup tes articles merci

    4
    Samedi 12 Mars 2011 à 19:34

    Qu'elles sont belles ces broderie noires sur des vêtements ; et cette sélection de tableaux, quelle classe !

    [Au passage, je suis bien contente du petit rappel sur ce qui est ou n'est pas une dentelle, d'un point de vue technique. C'est étrange de vouloir à tout prix attribuer le terme dentelle à toutes les techniques apparentées qui lui ressemblent, comme si ça leur enlevait de la valeur de ne pas pouvoir être appelées… « dentelles »…]

    5
    Samedi 12 Mars 2011 à 20:14

    bravo  article trés intéréssant comme toujours

    6
    Dimanche 13 Mars 2011 à 01:38

    Je ne le dirai jamais assez: j'adore ce type d'article!! Merci de m'avoir fait découvrir les origines de la dent... dentelle! p-s: elle était belle Jeanne D'Aragon!

    7
    Dimanche 13 Mars 2011 à 12:26

    Un superbe travail de recherche!! Le cours car s'en est un!! le cours est très intéressant!! Voir l'histoire à travers l'habit, l'évolution de l'agrément. Savoir rendre pour mieux montrer. Cet article est magnifique. Merci pour tout ce que tu fais pour l'art de nous montrer ce que nous n'avons pas compris!!! Le vêtement assujetti à la mode un concept toujours d'actualité

    Toute mon amitié

    Bisous

    8
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:04

    je comprends très bien, je suis dans la même situation vis à vis d'autres blogs

    pas de soucis.

    9
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:05

    Merci ma belle, bisous et bon dimanche 

    10
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:07

    y a pas de quoi, je suis contente de te faire découvrir quelques p'tites choses sur la dentelle.

    J'ai reçu le Elizabeth hier .... donc c'est quand tu veux !!!

    11
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:07

    Merci de ta fidélité à ce blog, et de tes toujours gentils comm', t'es un amour.

    12
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:08

    Ravie que tu te sois régalée avec tous ces beaux costumes

    13
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:14

    j'adore ça, chercher des tableaux pour illustrer des articles : j'ai l'impression de feuilleter un inépuisable catalogue de dentelles magnifiques, en plus des découvertes picturales que je ne manque pas de faire.

    14
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:16

    je dois t'avouer que je ne me suis jamais autant intéressée à l'histoire que depuis que je fais de la dentelle

     

    15
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:16

    Merciiiii

    16
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:18

    j'écrirai un livre .... quand les poules auront des dents bien sûr       

    Je n'ai pas résisté à cette blague idiote, je l'avoue.

    Et merci pour ton élogieux commentaire qui me fait rougir

    17
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:21

    Mais ce fut un vrai bonheur pour moi aussi de chercher les images pour illustrer mon article.

    Un vrai bonheur qui prend du temps cependant, mais quand je vois dans les comm' que toi et les autres avez eu du plaisir à découvrir ces tableaux avec moi, ça me donne des ailes !

    18
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:24

    Oui elle était belle .... et quelle robe !!!!!

    J'avoue de mon côté avoir craqué pour la petite Marie de Medicis.

    19
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:25

    Merci Claudia.  T'en fais pas, ça me passionne .... alors je ne suis pas prête d'arrêter mes recherches . Bises

    20
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:30

    Et non, pas de stages ou de cours pour l'instant. Peut être en referais-je plus tard, on verra.

    Je suis entièrement d'accord avec vous. Ainsi moi qui n'ai jamais accroché à la Duchesse par exemple (malgré plusieurs cours, plusieurs tentatives), j'adore la Rosaline, sa proche cousine.

    Je pense que la raison en est que je n'ai jamais autant ri à un cours de dentelle qu'au cours de Rosaline donné par Ghislaine Moors : l'humour et le talent réuni, je ne pouvais qu'aimer.

    21
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:31

    Et en plus, les costumes de ces messieurs étaient aussi beaux à regarder que ceux des belles dames, quel bonheur !

    22
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:33

    Promis, quand j'écrirai un livre, tu auras un exemplaire dédicacé.

    Par contre ... faut pas être pressée .... vraiment pas du  tout du tout du tout du tout  pressée

    23
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:36

    C'est passionnant de visiter l'histoire en suivant le fil de la dentelles, n'est-ce pas ?

    24
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:37

    Tout comme toi, et en plus, ça donne un port ... de reine bien sûr.

    25
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:59

    bravo , bravo superbe reportage Mériem , c'est un vrai plaisir de découvrir votre message dans nos boites mails , car à chaque fois vous nous faites découvrir des nouvelles pages à votre " livre d'histoire " merci pour cela !

    à très , très bientôt de vous lire

    26
    Dimanche 13 Mars 2011 à 18:40

    Merci Meriem, ton article est très riche comme toujours.! Moi j'aimerais qu'on rende aussi hommage à ces merveilleux peintres qui grâce à leur talent et à leur souci du détail nous offre un beau témoignage d'une époque révolue. Merci à eux ausssi !

    27
    Dimanche 13 Mars 2011 à 18:42

    Merci pour cet article. Comme les autres c'est toujours passionnant !

    28
    Dimanche 13 Mars 2011 à 18:50

    Merci Meriem pour cet article fort intéressant, un vrai documentaire qui révèle l'origine de la dentelle. Merci pour cette page d'histoire qui permet également d'admirer tous ces magnifiques costumes à travers les différentes époques.

    29
    Lundi 14 Mars 2011 à 10:21

    Encore Merci Meriem pour cet article intéressant. Moi qui n'aimais pas l'histoire à l'école, je prends plaisir à m'y pencher dessus.

    Bisous et bonne semaine.

     

    30
    Lundi 14 Mars 2011 à 20:00

    Bravo pour cet article toujours très attrayant ,qj'apprécie beaucoup ces articles qui nous apprennent plein de belles choses!!bisous

    31
    Lundi 21 Mars 2011 à 22:04

    C'est l'histoire que Mme Lequarré m'a enseignée. Que je raconte, ainsi que le travail entre les Flandres et l'Italie. Mais... quand je l'ai dite sur un forum de dentelle, je me suis fait.... enfin tu imagines,, tout le monde le sait, la dentelle c'est Le Puy, lol!

    Ces messieurs si précieux, ces linges dont on voulait faire dépasser les petites dentelles, sont bel et bien à l'originie de cet art si... précieux!!!!!!!

    32
    Jeudi 24 Mars 2011 à 08:06

    C'est génial... je ne connaissais pas la broderie noire... merci Meriem; mais comment sais-tu toutes ces choses sur l'histoire de la couture ? j'en cherche, des bouquins sur le sujet, et depuis longtemps !  est-ce qu'en Europe tu connais des codages en textiles, un peu comme ceux d'Amérique du Sud ?... mes amitiés...

    33
    Mercredi 6 Avril 2011 à 14:24

    heuuuuu ... que veux tu dire en parlant de "codages en textiles" ?

    je sèche, je sais pas ce que sont les codages d'Amérique du Sud

    34
    Mercredi 6 Avril 2011 à 20:09

    Alors heu... les codages -dans les Andes je crois- avec couleurs, noeuds, tissages : de la comptabilité et plus après :  du "chiffre" pendant la guerre contre les Espagnols envahisseurs, des communications en gros. Il faut que je retrouve tout cela... je viens d'être privée d'internet plusieurs jours, je remonte le retard, je cherche et je t'envoie ! merci, amitiés Meriem !

    35
    thalia
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    J'ignorais que la dentelle vînt de dent et fût une invention si récente.

    Merci, Meriem, c'est toujours un plaisir de te lire.

    36
    candiefly
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Article passionnant à lire, comme toujours !!!

    37
    isabelle
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Tu me fais apprécier l'Histoire de France et d'ailleurs, mauvais souvenirs scolaires, en parlant de dentelles.

    Merci mille fois Meriem.

    38
    FRANCE
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    c'est une merveille de te lire !!

    moi qui suis férue de romans historiques

    je retrouve dans ton phrasé les descriptions de grands romanciers

     

    il va falloir te mettre sérieusement à l'écriture d'un livret sur la dentelle!!!!!!!!

    en attendant on attend vite ...........

    VITE.................

    TRES VIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE la chute de cette "DENT"

     

    39
    Violette
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Dire que tu nous remercies pour notre visite!!!!! Mais c'est à nous de te remercier pour ton éruditon et tes travaux de recherche c'est un vrai bonheur de te lire..... Voilà en quoi je trouve internet merveilleux....

    Merci, merci du fond du coeur

    Violette

    40
    claudia
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Je me régale chaque fois que je passe sur ton blog. Quel boulot tu fais pour nous raconter la dentelle!!! Merci, surtout continue tes recherches...

    41
    sylvie
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Votre article est fantastique, bravo!

    J'adore votre blog et j'y ai appris plein de choses quand j'ai voulu reprendre la dentelle aux fuseaux que ma grand-mère m'avait enseignée il y a plus de quarante ans...

    Au fait, organisez-vous des stages d'apprentissage pour une demi-débutante comme moi et si oui, selon quelles modalités? (où, quand, comment? J'aime votre humour et j'ai la faiblesse de penser qu'on apprend mieux quand on rigole...)

    Merci. SB

     

    42
    zazie412
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Merci pour ces documents sur les costumes;c'est passionant de voir l'evolution,et un tel luxe ça fait rêver!

    à bientôt zazie412

    43
    veronique
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Ah ce souci du paraitre, du blig-blig, il date depuis longtemps

     France a raison tu devrais éditer un livre sur l'histoire de la dentelle car raconté comme tu le fais tu aurai un succés fou. je t'en commande déjà un exemplaire peux tu s'il te plais me prévoir un dédicace dessus.

    biz et merci du bonheur que tu nous procure en te lisant!

    44
    fusoline
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Merci infiniment je viens de passer un moment passionnant en lisant cet article sur la dentelle en admirant les magnifiques  vétements . Je dois vous avouer que j'adore le col relevé , je le trouve trés "chic"

    fusoline

    45
    Isa78
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Article génial, comme d'habitude... Tu as vraiment l'art et la manière de raconter. C'est passionnant ! Les tableaux sont magnifiques ! Il faut absolument que je replonge dans mes livres pour étudier les tableaux encore de plus près...

    Merci et bonne semaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :