• Le secret du vieux carreau

     

      Tjevoli-01

     

     Quel était le secret du vieux carreau ?

    quel était l'indice ?

     

    Et bien c'était cette mention sur le carton :

     

    La Boule de Neige

     

      Tjevoli-03

     
     
    Tjevoli-06

     

     

    Ce carton correspond en tous points à la publicité qui en était faite :

     

     

    "Tous les cartons de la "Boule de Neige" sont piqués et bien dessinés sur carton vert foncé, portent un numéro d'ordre, l'indication du nombre de fuseaux et le numéro de fil à employer "

     

     

     

     

    Oui, et alors ?

     

    Et bien Boule de Neige = Tjevoli

      

    Fuseaux Tjevoli

     

    Je me suis dit alors que les fuseaux jugés "ordinaires" étaient peut-être des Tjevoli ....quel curieux nom n'est-ce pas ?

     

     

    ça ne vous dit toujours rien ?

     

    Alors je vais vous raconter une histoire

     

    Tjevoli-04

     

     

     

     

     

     

    Il était une fois, fin XIXème-début XXème, un joli magasin d'ouvrage de dames situé dans la ville du Mans .

     

    Il s'appelait la Boule de Neige

    et était tenu par un couple qui y vendait tout le matériel nécessaire à la confection de la dentelle aux fuseaux :

    carreaux, fils, fuseaux, épingles, etc.

     

       

    Ils avaient même publié une méthode d'apprentissage de la dentelle, méthode qui fut déclinée sous diverses formes

    et plusieurs fois republiée.

     

     

     

      

     

     

    Madame  était une dentellière experte :  

    en 1899 elle avait obtenu une médaille de vermeil pour sa dentelle lors d'un exposition nationale qui avait eu lieu au Mans.

     

    Tout en tenant la boutique, elle donnait des cours de dentelle mais aussi de broderie ou de tapisserie.

    C'est aussi elle qui dessinait les cartons.

     

    Voyant sa femme et ses élèves embobiner et rembobiner sans cesse du fil sur leurs fuseaux, Monsieur eu une idée : faire des petits cônes de fils qu'il suffirait d'enfiler sur le fuseau.

     

    Pour pouvoir enfiler ce petit cône de fil, il fallait des fuseaux spéciaux

    et bien les voici  ! 

     

     

    Tjevoli-02

     

     oui, je sais, à  première vue, rien de bien particulier  sur cette image.

     

    Le premier est embobiné de façon tout à fait ordinaire

    le deuxième, vide, est vraiment d'une banalité sans nom

     

    et sur le troisième ...

    et bien il n'y a plus de fil, mais il reste un morceau de carton

    C'était le carton qui servait d'armature au cône de fil.

     

     

     

     

     

    Alors, pour pouvoir recharger le fuseau, il fallait juste ....

    enlever la tête.

    .

    Tjevoli-05

     

     En 1903, Monsieur dépose même un brevet pour son fuseau à tête amovible.

     

    Il en faisait en buis, en palissandre, et même en os.

     

    .

    Encore fallait-il qu'il trouve un nom à ses fuseaux 

     

    et pourquoi pas une anagramme ?

     

    Anagramme de quoi ?

     

    ha oui, j'ai oublié de vous dire que le couple qui tenait cette jolie boutique du Mans s'appelait

     

    Monsieur et Madame Jolivet.

     

    ce qui a donné ....Tjevoli

     

    Tjevoli-08

     

     

    Comme pour les tout aussi célèbres fuseaux Cottier, les Tjevoli avaient pour but d'éviter le fastidieux travail d'embobinage, et de protéger le fil grâce à l'étiquette qui recouvrait tous les petits cônes.

     

    Mais aussi, comme les fuseaux Cottier...  et les machines à café nespresso,

    cette invention avait l'avantage de fidéliser  la clientèle obligée de venir acheter ses recharges chez le fournisseur,

     

    recharges qu'on pouvait donc vendre plus chères .

    .

    C'est sans doute pour cela que leur succès fut éphémère, what else ? 

    (enfin .... pour nespresso, on sait pas encore )

     

     

     

    Contrairement aux fuseaux Cottier,  on pouvait continuer à se servir des Tjevoli même sans les petits cônes amovibles

    on pouvait embobiner le fil dessus de façon traditionnelle

    (comme on le voit sur le tout premier fuseau),

     

     

    Mais hélas, c'est aussi cette deuxième vie possible des fuseaux Tjevoli qui fait qu'ils passent souvent inaperçus .

    Combien de dentellières voyant la tête se détacher
    ont cru que leur fuseau était cassé et l'ont jeté ?
    ... ou collé    !!!!!!  
     

    Le rêve de toute dentellière (moi la première) est de trouver un jour

    des fuseaux Tjevoli avec leur bobine de fil 

    Dentellecigale a eu cette chance : ICI

     

     

    en cliquant sur Papillon, vous pourrez lire la notice des fuseaux Tjevoli,

    ainsi que le début des explication du modèles figurant sur le carton

    .... explications de l'époque .

      

    chien-20avec-20papillon-5B1-5D.gif 

     

     

     

    Tjevoli-07

     

    Maintenant, un mystère demeure : Le carreau qui accompagne les fuseaux est-il un de ceux vendus par la boutique du Mans ?

    Je l'ignore

     

    Il y ressemble,

    Il a les dimensions des modèles vendus sous les numéros 1 ou 2

     

    Ils pouvaient être recouverts de toile cirée, ou de peluche (?)

     

    si quelqu'un sait comment les reconnaître, je suis preneuse.

     

     

     

     

    Un grand bravo à celles qui avaient trouvé le lien entre la Boule de Neige et les Tjevoli

     

     

     

    Enfin vous vous demandez peut-être si ma cousine a réussi à vendre son carreau ?

     

    oui .... à moi 

     

     

     

     
    Un grand merci à B.et H. J. qui, les premiers, m'ont raconté cette histoire.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Juillet 2011 à 10:33

    géniale cette histoire, merciiii ;; Une amie m'a offert un Tjevoli il y a quelques semaines, avec son fil et son cône, il est magnifique.  J'avais trouvé l'origine de ce fuseau, mais pas cette belle histoire. merci beaucoup. bon week-end

    2
    Samedi 23 Juillet 2011 à 10:40

    Oh comme il y a de choses à découvrir dans la dentelle! Merci Meriem de transmettre ces histoires, c'est précieux. j'ai hâte de lire les commentaires, s'il y a des réponses ... Du vrai suspense.

    Encore merci pour tes articles, Meriem, et bon week-end.

    3
    Samedi 23 Juillet 2011 à 10:41

    Un grand merci à toi pour cet article très très instructif.

    Amitiés
    Roselyne

    4
    Samedi 23 Juillet 2011 à 10:45

    Hihi, quand j'ai vu "Boule de neige", je suis allée voir sur le net de quoi il s'agissait. J'ai vu le fascicule et j'ai vu les fuseaux à tête amovible mais rien de la joli histoire qui va avec ! Merci Meriem ! J'adore te lire ! Bisous

    5
    Samedi 23 Juillet 2011 à 10:58

    merci Meriem,je me suis régalée à lire ton article si intéressant,plein de détails,qu'on ne trouve que chez toi

    bonne journée

    6
    Samedi 23 Juillet 2011 à 11:04

    J'ai cherché cette mercerie au Mans , pas trouvée... je vais demander à un copain d'ici qui est du coin, mais bon, la dentelle c'est pas trop son truc ! mais qui sait ! bravo Meriem

    c'est un plaisir de te suivre... j'ai rapporté des fuseaux l'an dernier de la brocante Bruges, je les donne en petits cadeaux à mes copines ! bon WE , je t'envoie du soleil, hé oui des Yvelines !!!

    7
    Samedi 23 Juillet 2011 à 11:12

    Du coup, tu as un véritable trésor !

    8
    Samedi 23 Juillet 2011 à 11:51

    un Tjevoli avec son fil .... je suis jalouuuuuuuse 

    9
    Samedi 23 Juillet 2011 à 11:51

    hi hi , moi aussi j'aimerais bien savoir

    10
    Samedi 23 Juillet 2011 à 11:53

    les différentes formes, les différentes origines et particularités des fuseaux, c'est toujours un sujet passionnant

    11
    Samedi 23 Juillet 2011 à 11:54

    les brocantes, les ventes sur internet .... ou les trésors que les cousines sortent de leur placard

    12
    Samedi 23 Juillet 2011 à 11:55

    Bravo inspecteur Wali pour la réussite de votre enquête

    13
    Samedi 23 Juillet 2011 à 11:57

    heu .... d'autres petits jeux ?

    j'avoue que je suis pa très courageuse côté blog ces temps ci

    14
    Samedi 23 Juillet 2011 à 11:59

    Il y a la Grande Histoire de a dentelle, mais la "petite histoire" est tout aussi interessante, et amusante en plus.

    15
    Samedi 23 Juillet 2011 à 12:00

    presque .... ne manquent que les cones de fil hélas

    16
    Samedi 23 Juillet 2011 à 12:02

    Oui, j'ai cherché mais je n'ai pas réussi à trouver à quelle adresse se situait cette boutique.

    Sinon je crois que toute dentellière qui irait au Mans, irait faire un petit pélerinage devant l'ancienne mercerie la Boule de Neige

    17
    Samedi 23 Juillet 2011 à 12:06

    Oui, une idée très astucieuses, et je pense que ces fuseaux étaient beaucoup plus pratiques que les Cottiers

    18
    Samedi 23 Juillet 2011 à 12:06

    c'est la dentelle qui est captivante

    19
    Samedi 23 Juillet 2011 à 12:19

    Quelle histoire !!! On en apprend des choses sur ton blog mais où vas-tu chercher toutes ces infos et photos ? En tout cas MERCI, c 'est très intéressant.

    Je vais tirer la tête de tous mes fuseaux enciens qui ressembleraient à ces fameux Tjevoli.

    Bernadette

    20
    Samedi 23 Juillet 2011 à 12:42

    Comme tu en sais, des choses!!!

     

    Bravo et MERCI!

     

    21
    Samedi 23 Juillet 2011 à 13:18

    Merci beaucoup pour cette très belle histoire vraie . J ignorais qu il avait existé des fuseaux à recharges de fil .

    22
    Samedi 23 Juillet 2011 à 17:27

    J'adore ce genre d'histoire, merci Meriem!!

    23
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 11:21

    quelle belle histoire et Histoire avec un grand H.

    celles qui ont des fuseaux anciens vont essayer voir si leurs fuseaux qui ressembent aux tiens se démontent...

    le fuseau tjevoli se démonte t-il facilement ????

    gros bisous

    24
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:26

    Je n'aurais pas trouvé!!. C'est interessant ton article, il faudra que je revienne. Merci pour ces renseignements.

    25
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:28

    super trouvaille! moi je n'ai jamais reussi a en touve

    mais j'ai 2 fuseaux cottier don l'un a la petite bobine de fil

    merci pour ton article

    bises

    26
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:40

    je n'ai que ce petite fascicule d'une quinzaine de pages.

    Elle aété éditée en 2 gros tomes, puis en petits fascicules

    27
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:41

    hi hi, elle va guillotiner tous ses fuseaux pour qu'ils avouent être des Tjevoli 

    28
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:42

    non non, j'apprends encore tous les jours .... heureusement

    29
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:44

    Je ne connais que les Tjevoli et les Cottier, je ne sais pas s'il y a eu d'autres systèmes à recharges de fil, dans d'autres pays par exemple ....  j'aimerais bien en découvrir de nouveaux

    30
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:45

    merci ma visiteuse du bout du monde

    31
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:47

    Je te crois : c'est vrai que j'ai un peu trop insisté sur le côté ordinaire des fuseaux, mais c'est parce que c'est vraiment comme ça que je les ai perçus quand je les ai vus la première fois.

    J'avoue que c'était trompeur

    Alors un grand BRAVOOOOOOO à toi

    32
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:49

    ouffff, des fuseaux sauvés .... et qui viennent de monter en grade d'un coup dans la "hiérarchie" de tes fuseaux

    33
    Lundi 25 Juillet 2011 à 10:29

    encore une jolie histoire de la dentelle !

    34
    Lundi 25 Juillet 2011 à 13:31

    super intéressant, merci Meriem

    35
    No
    Samedi 20 Août 2011 à 16:28

    Ah ben bravo! Je découvre ton blog à l'instant par le biais de Caro, et "grâce" à toi je viens de décapiter l'unique fuseau ancien en ma possession (j'ai à peine tourné/tiré, crac! Sur le coup j'ai même cru que c'en était un mdr!!)

    Malgré tout, je ne t'en veux pas, c'était très intéressant! ;)

    36
    Lundi 22 Août 2011 à 07:24

    bon, je sais, je devrais être désolée et  en m'excusant

    ..... mais en fait, j'suis morte de rire    

    Et merci de ne pas m'en avoir tenu rigueur.

    37
    Lundi 29 Août 2011 à 14:38

    Coucou Meriem.

    Intéressant ton article (comme d'hab. tu me diras), du coup, je me suis précipitée sur mes fuseaux et ....... non, je n'en ai pas dommage pour moi !!!

    Gros bisous et bonne rentrée Meriem.

    38
    Vendredi 9 Septembre 2011 à 22:16

    Bravo pour ce récit aux rebondissements intéressants.

    Bonnes vacances.

    A+

    MChG

    39
    Dimanche 25 Septembre 2011 à 17:31

    moi non plus je n'est hélas pas ce genre de fuseaux , mais un carton " boule de neige " touver en brocante donc ne pas perdre l'espoir !! 

    40
    Dimanche 6 Novembre 2011 à 10:03

    Oui oui merci Agathe tout va bien

    Sauf que je suis depis quelques temps plus dans une période Broderie que Dentelle .... et c'est vrai que mon blog en fais les frais 

    41
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 21:25

    Ta boule de neige est au congélateur, Myriam ? je commence à m'ennuyer un peu, mes amitiés !

    42
    Dimanche 4 Décembre 2011 à 18:46

    très intéressant, j'apprends toujours en lisant tes articles. Merci.

    43
    Samedi 10 Décembre 2011 à 15:11

    Merci pour toutes ces histoires c'est passionnant!! et instructif. Ton blog est très intéressant félicitations.

    Bisous

    44
    Samedi 17 Décembre 2011 à 09:24

    Joyeuses fêtes de fin d'année Meriem !

    45
    roselyne 47
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    bonjour

    curieuse comme je le suis j'ai été très contente de lire le sujet des fuseaux ,s'il était possible de trouver des fuseaux tjevoli ,je serais preneuse de l'adresse ,je connaissais les cortiers ,j'en ai un malheureusement un seul .

    bon dimanche  encore merci pour le partage des connaissances

     

    46
    candiefly
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Eh bien, heureusement que tu as l'oeil de Sherlock Holmes ! Quelle belle trouvaille et merci pour les explications. A bientôt pour un autre petit jeu j'espère 

    47
    stefi
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Merci pour cette leçon d'histoire très intéressante ! Ce monsieur avait de bonnes idées

    bonne journée, bisous

    48
    FRANCE
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    très belle histoire !

    tu sais toujours nous captiver

    grand merci Mériem

    49
    Anne
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Merci pour cet article très documenté. Es-tu l'heureuse propriétaire de la méthode ? 

    50
    angelique
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    mince alors javais la bonne réponse sans le savoir si si je te jure j'y ai pensé car sophie sur son blog en a parlé il n'y a pas longtemp mais comme tu disais que s'etait de simple fuseaux du puy je me suis du coup penchée sur le carreauje me suis fait avoir bravo Meriemet merci de continuer a enrichire mes connaissances bon week end a toi bises(4) angelique

    51
    Jacqueline
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Belle histoire et si bien racontée, comme toutes vos histoires ! moi qui me demandait pourquoi certaines têtes de mes fuseaux se défaisaient maintenant je sais pourquoi, et au lieu de me dire qu'il y avait un défaut, je les regarderai d'un autre oeil ! mais je n'y ai jamais mis un point de colle, sacrilège, je préfèrais les garder "en l'état" et j'ai bien fait !

    Bonne journée, Jacqueline

    52
    fusoline
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Super cette façon rapide pour mettre le fil sur les fuseaux bien que cela valait un certain prix

    un grand merci pour cette explication

    53
    Jeannine
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Bonjour Mériem

    Mes connaissances étant très limitées je n'avais pas trouvé. Je trouve que tu as la manière pour nous tenir en haleine. J'adore et attends avec impatience la prochaine petite histoire que tu vas nous sortir de tes cartons.

    Puisque tu n'as pas encore pris tes vacances je te les souhaite reposantes et ensoleillées. Si tu passes par Vannes il y a une expo de broderie au château de l'Hermine.

    Bises et caresses à tes 4 pattes 

    54
    Agathe
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Un dernier article en juillet ?

    Tout va bien ?

    55
    Valérie
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Bonjour,

    Ce mot pour vous remercier pour votre site et du temps que vous avez consacré à préparer vos articles qui m'ont apporté un rayon de joie et des informations très intéressantes.

    C'est comme un bon polar dans lequel on se demande comment va se finir l'histoire !

    Très bonnes fêtes et bonne année.

    Valérie

     

    56
    claude platrier
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    moi, j'en ai des fuseaux comme ceux-ci....na na nère!!! même qu'ils n'ont jamais été utilisés..

    si vous en voulez un je peux faire un effort !!! j'ai en plus des fuseaux avec des espèces de rodoïd qui protègent le fil re nananère...

    mais par contre je vous ai volé la fiche sur ces fuseaux MERCI...

    dentellement vôtre

    claudiusse35

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :