• Le Point d'Angleterre

     

    Point angleterre01 p500

     

     

    Si vous vous y connaissez un peu en dentelle, vous savez sans doute que le terme

    point

    désigne une dentelle à l'aiguille, 

    tout indique donc que je vais vous parler

     

    d'une dentelle à l'aiguille anglaise

     

     

     

    pfffff  trop facile

     

    facile ..... mais  faux  !!! 

     car la dentelle a ceci de commun avec la grammaire française : elle est truffée d'exceptions et de pièges.

     

     

     

    Et oui, si Point désigne généralement une dentelle à l'aiguille (Point d'Alençon, Point de Sedan ...) il y a des exceptions comme par exemple le Point de Paris entièrement travaillé aux fuseaux,

     

    ou notre Point d'Angleterre

     

    qui est en fait une dentelle mixte : fuseaux et aiguille.

     

    Et, cerise sur le gâteau, ce n'est pas une dentelle anglaise .....

    mais belge !

     

     

    ah oui ?

    et qu'est ce qu'elle vient faire l'Angleterre alors ?

     

    Et bien, c'est au XVIIème et XVIIIème siècle qu'on commence à parler de "dentelle d'Angleterre", ou de "point d'Angleterre".

    Dans une Angleterre qui interdisait l'importation de dentelles étrangères et où la contrebande battait son plein (clic), cette appellation était une sorte de ruse commerciale, censée permettre aux marchands anglais de vendre en toute tranquillité sur leur sol des dentelles importées.

    Sous ce nom, on trouvera pendant ces deux siècles des dentelles aux techniques et aux styles très différents.

     

    Vers 1850, les marchands de dentelles bruxellois reprirent ce nom pour une dentelle mixte qu'ils commercialisaient à l'époque.

    Et aujourd'hui, quand on parle de Point d'Angleterre c'est à cette production du XIXème siècle qu'on fait référence.

     

     

    Alors maintenant, voyons de plus près de quoi il s'agit.

     

     

    L'impression générale d'abord : C'est une dentelle très fine, extrêmement légère, généralement très soigneusement travaillée avec un fil d'une grande finesse.

     

    Les décors sont le plus souvent fleuris, comme sur cet exemple (hauteur 13cm)

     

    Point angleterre02 p600

     

     

    Point angleterre09 p300

     

     

     

     

    mais on trouve aussi hélas assez souvent des compositions un peu mièvres, très répétitives,

      

    ou au contraire plutôt chargées et lourdes comme sur l'exemple de droite.

     

     

     

     

     

     

     

    Regardons la de plus près encore.

     

      Point-angleterre03_p500-copie-1.JPG

     (taille réelle : 2,5 cm) 

     

    Les motifs sont réalisés aux fuseaux , en mat (point violet) ou grille (point vert)

    et parfois cernés d'un fin cordonnet (flèche jaune).

     

    Pour les non dentellières, sachez que la dentelle aux fuseaux, c'est du tissage .

    Et si vous regardez le motif en très gros plan, que voyez-vous  au niveau des points violets ? 

    du tissage ...  genre vieux torchon usagé 

    Et bien si vous voyez des motifs avec des parties genre vieux torchon usagé,

    c'est que vous regardez de la fine dentelle aux fuseaux

     .... voui ... c'est pas flatteur, mais c'est comme ça.

       

    Et le fil plus épais qui entoure le motif est ce qu'on appelle le cordonnet.

     

     

     

    Les motifs sont rehaussés de parties en relief, elles aussi faites aux fuseaux.

    Ces reliefs sont réalisés en  lacet contour (flèche orange)

    ou avec la technique de la botte de fils (flèche rose)

     

     

     

     

    Point angleterre06 p350

    Grande particularité du Point d'Angleterre :

     

    Les motifs aux fuseaux sont ensuite reliés entre eux par un réseau

     point de gaze 

    réalisé à l'aiguille (point jaune).

     

    Je vous avais proposé il y a quelques temps un exercice de reconnaissance de ce point à l'aiguille (clic)

       

    Vous remarquerez au passage sur cette photo qu'il n'y a pas de cordonnet autour du motif.

    La présence du cordonnet n'est pas systématique. 

     

     

     

    Point angleterre05 p350

     

     

       

     

     

     

    et enfin, au niveau des points bleus sur les photos, un autre élément très caractéristique du Point d'Angleterre :

     

    ce sont ces ornements à l'aiguilles, si fins et si décoratifs,

    appelés " fonages " (*).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Point angleterre07 p200

     

     

    Dans beaucoup de Points d'Angleterre, on retrouve des fonages en formes de roues, des ribambelles de roues à l'aiguille,

     

      Point angleterre08 p300

       

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     

     

     

      

     

    Cette dentelle fine et délicate était surtout utilisée pour des mouchoirs, des accessoires de vêtements comme ce bonnet de mariée, etc

    généralement donc des articles de petites dimensions.

     

    Point angleterre10 p300  

       

    En regardant ce bonnet, en se rend bien compte que le Point d'Angleterre, si on ne le regarde pas en détail, peut très facilement être confondu avec la Duchesse de Bruxelles, le Point de gaze, l'application d'Angleterre etc.

     

    Et oui, il est très difficile de s'y retrouver dans toutes ces dentelles bruxelloises, d'autant qu'elles se ressemblent beaucoup avec leurs motifs floraux très chargés, selon les goûts du second empire.

    Mais en les examinant en détail, on arrive facilement à les différencier.

     

    Ainsi, aujourd'hui,

    si vous avez eu le courage de tout lire,

     je suis sûre que vous saurez sans hésiter reconnaître

     

    un Point d'Angleterre.

     

     

       guirlande_fleur.gif

     

     

      (*)

     

    Quand vous regardez une longue bande de Point d'Angleterre, ne croyez pas que c'était l'oeuvre d'une seule dentellière aux mille talents, capable de manier les fuseaux comme l'aiguille.

     

    Non,non : il y avait la dentellière aux fuseaux qui réalisait les motifs ...

    et même généralement plusieurs dentellières aux fuseaux : sur une même bande de dentelle, vous pouvez avoir des motifs réalisés par différentes dentellières, ce qui permettait de réaliser un long métrage plus vite.

     

    Ensuite les motifs étaient reliés entre eux par des dentellières à l'aiguille qui réalisaient le réseau en point de gaze.

     

    Et enfin les fonages étaient travaillés par des dentellières à l'aiguille particulièrement expertes et habiles : les foneuses .

     

     

    guirlande_fleur.gif

     

     

    Références des images numérotées.

    1 - bonnet de mariée fin XIXème - Musée du costume et de la dentelle de Bruxelles

    2 -  Volant - Royal Albert Memorial Museum

    3 - Volant début XXème - Musée du costume et de la dentelle de Bruxelles

     

    Mes sources pour cet article :

    L'Europe en dentelle de Martine Bruggeman

    La dentelle de Bruxelles dans les collections des Musées de la ville. Publication du Musée de la dentelle et du costume de Bruxelles.

    La dentelle et la broderie sur Tulle de Pierre Verhaegen

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 16:42

    C'est magnifique, cette accumulation de points variés et d'ornements ! j'adore les fonages !

    2
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 17:08

    Un magnifique article, comme d'habitude et comme ont les aiment. Belle étude....!!!

    Bises Josianne et Jean Louis

    3
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 17:14

    Bonnet , non Chapeau Meriem ! j'aime bien voir l'Histoire par tous ces aspects humains. Système D et alliance Franco-Grands-Bretons dans la dentelle ! bises bonne fin de dimanche, merci !

    4
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 17:19

    j'avoue avoir aussi pendant longtemps perdu  mon latin devant le labyrinthe des dentelles bruxelloises.

    Merci de ta visite, amie brodeuse

     

    5
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 17:22

    Dans les dentelles à l'aiguille françaises, Alençon ou Argentan par exemple, on ne parle pas de fonages, on dit les "modes"

    6
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 17:23

    l'Europe de la dentelle, c'est un sac de noeuds inimaginable !!!!

    7
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 17:25

    hi hi , on est faites pour s'entendre alors : j'adore braquer mon compte fils sur une dentelle pour la forcer à décliner son identité

    8
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 17:28

    merci du compliment, et bises à tous les deux.

    9
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 17:47

    C'est superbe.... je suis en admiration

     

    10
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 17:53

    merci car parfois cela est bien difficile de savoir reconnaître les points

    11
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 20:24

    merci Meriem de partager avec nous tes connaissances ! c'est très enrichissant pour nous. bien amicalement

    12
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 22:15

    Un cours ex cathedé, parfait!!!! Quelle splendeur, en plus!

    Les mélanges, dentelle au fuseaux et points à l'aiguille sont courants, ou plutôt l'étaient. J'avoue ne plus jamais voir cette combinaison réalisée à présent! De nouveau chacune campe dans sa spécialité. Dommage, mais a-t'on encore le temps?

    Bisous et bonne fin de soirée!!!!

    13
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 22:59

    Merci c'est toujours un plaisir de lire ton blog

    j'adore j'apprend toujours plein choses

    Me voilà de retour sur le blog des copines....pas trop tot je sais

     

    14
    Lundi 27 Septembre 2010 à 07:03

    L'association de plusieurs techniques fait des merveilles et quand on sait que ces techniques étaient pratiquées par différentes personnes à différents stades de réalisations, ça nous donne une idée de la valeur de ces dentelles ! Merci Meriem pour ce très intéressant article ! Je travaille sur un de tes modèles, que du bonheur !

    Gros bisous !

    15
    Lundi 27 Septembre 2010 à 08:17

    Wahou !!!!! Très interressant ton article  , comme toujours  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est bien compliqué tout ça !!!!!!!!!!! il faut tout retenie parcoeur ...lol ... Sinon il faut sans cesse ouvrir ton blog pour y avoir réfférence (remarque c'est très agréable de se promener sur ton blog :un grand merci  !!!!!!!!!!!!)

    Et les dentelles présentées sont merveilleuses :un régal pour les yeux et aussi pour le coeur .....

    Gros bisoussssssssssss

    16
    Lundi 27 Septembre 2010 à 08:27

    Que j'aimerais bien pouvoir les reconnaître comme toi Meriem, toutes ces belles dentelles, qui n'ont plus de secret pour toi. Tu vois en elles à livre ouvert.

    Merci beaucoup pour cet article encore très instructif.

    Bisous Meriem.

    17
    Lundi 27 Septembre 2010 à 12:29

    merci encore pour ton article plein de détails,c'est passionnant

    maintenant il faut s' entraîner et voir si on a tout retenu!!(c'est autre chose!!)

    bises

    18
    Lundi 27 Septembre 2010 à 17:51

    mais moi aussi j'apprends toujours en cherchant de la documentation pour mes articles, c'est ça qui est bien

    19
    Lundi 27 Septembre 2010 à 17:53

    j'aime beaucoup cette dentelle aussi, tant de travail pour une dentelle si fine et légère, c'est merveilleux.

    20
    Lundi 27 Septembre 2010 à 17:54

    Petit à petit, on s'habitue, on en reconnait de plus en plus, mais on trouve tojours des dentelles énigmatiques .... heureusement, c'est plus interessant comme ça.

    21
    Lundi 27 Septembre 2010 à 17:56

    C'est un monde immense que la dentelle, on ne se l'imagine pas tant qu'on ne commence pas à rentrer dedans.

    Alors il faut du temps pour s'y retrouver, c'est sûr.

    Bisous à Zoe

    22
    Lundi 27 Septembre 2010 à 17:58

    Merci d'apprécier. Je sais que beaucoup attendent mes articles techniques, mais j'ai tellement de plaisir à écrire ces articles sur les styles et l'histoire de la dentelle .... que je suis ravie de voir qu'ils trouvent aussi "leur public" comme on dit

    23
    Lundi 27 Septembre 2010 à 17:59

    non non, pour reconnaitre les dentelles, il faut surtout avoir un bon compte fils 

    24
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:26

    c'est bien vrai. Parfois les personnes ne connaissant pas du tout la dentelle me disent que dpuis le temps, je dois "tout savoir", ça me fait rire, car je réponds comme toi que je n'aurai pas assez d'une vie pour ça.

    25
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:27

    je suis contente que tu ais eu du plaisir à lire mon article .... malgré sa longueur.

    Je ne sais pas faire des articles  courts, c'est plus fort que moi

    26
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:30

    non non, faut pas dire ça. Tout est une question de temps .... il faut regarder regarder regarder et regarder encore les dentelles, et petit à petit l'oeil s'habitue et les automatismes s'installent.

    27
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:31

    comment ?

    toi, tu ne cries pas "vive les dentelles bruxelloises " ?

    tu devrais pourtant

    28
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:35

    pas de problèmes, tu viens sur mon blog quand tu veux et quand tu peux

    En tout cas tu y es la bienvenue

    29
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:38

    c'est dommage pour tes cours, moi qui attendais justement que tu me racontes...

    Ce sera pour l'année prochaine .

    30
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:39

    houla .... j'espère que ça se passe bien, et que tu ne rales pas trop contre l' qui a dessiné le carton .

    31
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:42

    Ah oui, par coeur.

    A la fin de la semaine, je prendrai une des lectrices de cet article au hasard, et il faudra qu'elle me récite tout.  

    Ca ne rigole pas sur Dentelle et Papillon !!!!!  

    32
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:42

    si si, elles ont encore plein de secrets .... plus je me documente, et plus je me rends compte de ce qu'il me reste à apprendre

    33
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:46

    Moi je m'entraine parfois tout simplement en cherchant le nom des dentelles sur les photos des revues et des bouquins. Je cherche d'abord ... et je lis la légende après pour savoir si j'ai juste hi hi

    Par contre, ne pas jouer à ça avec les photos trouvées sur internet ... y a rien de moins fiable ! C'est incroyable le pourcentage de bétises qu'on y trouve.

    34
    Lundi 27 Septembre 2010 à 18:56

    Kikilafrite, tu me fais un gros gros gros plaisir en me comparant avec "c'est pas sorcier".

    Je n'y avais pas pensé, mais c'est vrai que c'est dans cet esprit que j'essaye d'écrire mes articles.

    Alors tant mieux si c'est réussi .... même si c'est pas à chaque fois 

    35
    Lundi 27 Septembre 2010 à 19:00

    Faut pas croire que j'identifie les dentelles après avoir jeté un petit coup d'oeil rapide dessus.

    Non non, il y en a qui me donnent du fil à retordre, il y en a que je n'arrive pas à identifier ou à localiser, mais ce sont mes préférées .....

    celui qui dit qu'il sait tout et ne se trompe jamais en dentelle .... est un menteur ! 

    36
    Lundi 27 Septembre 2010 à 20:27

    J'ai voulu écrire ex cathédra, bien sûr! Oui oui je crie ohhh fabuleuses dentelles bruxelloises! Je dis juste que plus personne ne peut les faire... Et puis quand  je disais sur un certain forum, que la duchesse était de Bruxelles;.... on me demandait si je savais de quoi je parlais et surtout OU J'AVAIS trouvé çà lol! Et la Rosaline...
    TU sais parfois, devant les devantures de magasins que tu connais, je me permets d'apostropher les touristes pour leur expliquer, mécanique, chimique, faite en Inde et la vraie.....

    37
    Lundi 27 Septembre 2010 à 21:20

    très, très interréssant mais il faudra que je le relise plusieurs fois pour tout retenir !!!!! bravo pour ces explications et merci  Gisèle

    38
    Mardi 28 Septembre 2010 à 19:54

    merci meriem pour toutes ces explications.mais où vas tu chercher tout cela,,dans tes livres??bonne soirée bises

    39
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 09:00

    Voici un agréable moment que je passe sur ton blog, en lisant tout ce que tu y a mis, toute une richesse de lecture, qui nous en dit encore très long sur la dentelle

    Amitiés et Bises

    Licorne

    40
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 09:12

    hi hi rien de plus redoutable les amis qui te font admirer le maaaaaagnifique motif qu'il ont fait encadrer et mis dans leur salon, de la véritable dentelle de Venise ou de Bruges qu'ils ont ramené de leur voyage.

    Ils sont tellement contents .... leur dire que c'est de la chimique ?  jouer la comédie et pousser de grands cris d'adliration avec eux qui sont tellement contents de leur achat ?

    pfffff  quel casse tête

    41
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 09:13

    Merci, et merci à mon nouvel appareil numérique tout neuf qui arrive à prendre de belles macro photos

    42
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 09:17

    Rassure toi, c'est pas à apprendre par coeur

    Mais c'est vrai que j'ai lu et relu (et je le fais encore) les mêmes documentations sur les dentelles, pour arriver à comprendre et mémoriser

    43
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 09:34

    tiens .... il faudrait que j'aprenne à connaître ce monsieur .... moi qui en plus aime les jardins ...

    Merci pour ton petit mot

    44
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 09:36

    Dans des livres, dans des musées, des expos, mais j'ai aussi suivi des cours de reconnaissance des dentelles qui m'ont bien aidé à mettre le pied à l'étrier comme on dit.

    45
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 22:46

    Bonsoir Meriem,

    Super instructif ton article... je l'ai relu plusieurs fois pour tout comprendre.

    Un vrai travail d'équipe la réalisation d'une bande de Point d'Angleterre.

    Chapeau ! ... euh pardon Fuseau !

    Bisous (je rattrape mon retard de lecture sur ton blog )

    46
    Vendredi 1er Octobre 2010 à 23:13

    Dentelle du second empire? Avant de lire le texte, c'est la remarque que je m'étais faite en regardant la 1° photo... un flacon de parfum à l'emblème de Napoleon III, pour Eugénie non? L'eau de cologne impériale par Guerlain si je ne dis pas bêtise. bises

    47
    Dimanche 3 Octobre 2010 à 10:07

    ouiiiiiii  tu as décodé ma petite "mise en scène", c'est exactement ça

    48
    Dimanche 3 Octobre 2010 à 10:13

    Coucou Licorne, je suis contente que tu ais eu plaisir à te promener dans mon "petit univers", et je suis ravie d'avoir fait ta connaissance l'autre jour

    49
    Dimanche 3 Octobre 2010 à 10:15

    hi hi moi aussi j'accumule souvent le retard de lecture sur les blogs amis, je sais ce que c'est.

    50
    Vendredi 8 Octobre 2010 à 12:23

    Bin ça c'est de la leçon de dentelles.bravo pour tous tes ouvrages. Je suis impressionnée par ton travail. Chapeau bas l'artiste. 

    51
    Samedi 9 Octobre 2010 à 09:39

    Merci Val .... mais en fils ombrés, t'as vu, je suis nulle

    enfin  "j'étais", je vais faire des progrès grace à toi

    52
    Samedi 9 Octobre 2010 à 12:42

    Et encore , ma pauvre si tu savais ...... J'ai appris dernièrement que certaines brodeuses au point de croix fesaient aussi tout le dos de leurs broderies dans le même sans et cachaient les arrêts sur le devant , ça s'appelle les puristes ça Madame. Et quand tu fais des RR avec elles je te raconte pas la torure.

    53
    Vendredi 8 Juin 2012 à 10:32

    merci pour le reportage

    54
    Samedi 9 Juin 2012 à 09:25

    Merci pour toutes ces précisions

    55
    thalia
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    J'ai l'impression d'y perdre mon latin, mais ce point d'Angleterre ne manque pas de classe.

    56
    candiefly
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    Merci ! J'adore apprendre à reconnaître les dentelles, c'est tellement intéressant. Je suis tellement contente que tu sois revenue

    57
    geneBZH
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    Bonjour Meriem . Merci de nous enrichir toujours plus de tes connaissances avec toutes tes recherches.

    58
    Agnès
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    je me rends compte que je suis vraiment Nul de NUl

    59
    Marie-Christiane
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    Merci Meriem pour tous ces détails. C'est passionnant.

    60
    Corine
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    il faut avoir de bons yeux ! merci pour ce cours très interéssant Meriem .

    61
    claudette mazellier
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    bonjour ,merci de toutes ses informations , et des jolies photos , c'est un article tres interessant , claudette mazellier .

    62
    Henny
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    Merci pour vos explications, Meriem.

    Si on veut lire et savoir le tout sur la dentelle, une vie n'est pas assez longue...

    63
    Jacqueline
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    J'ai tout lu.... mais à mon avis je serais toujours incapable de faire la différence entre toutes ces dentelles fines ! Merci pour ce bel article et de nous faire partager votre savoir.

    64
    Ginette
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    WOW! c'est tout un article, chapeau c'etait passionnant de le lire et que de travail merci beaucoup. j'apprends beaucoup avec toi et j'enmagasine tout pour quand je vais donné mon cours qui ne sera pas cet année (Pas assez d'élève) domage mais je vais essaillé l'en prochain Bisou et  a bientot

    65
    Kikilafrite
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    Merci pour ces explications très claires et érudites.  Si je puis me permettre, tu as cette faculté de transmettre le savoir si aisément.  C'est comme l'émission "C'est pas sorcier", où ils expliquent quand même des choses fort compliquées, mais avec une telle aisance, que tu as tout compris à la fin.  Toi, c'est pareil.   Alors un tout grand merci.

     

    Cordialement,

    Chris (Kikilafrite)

     

    66
    Isa78
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    Je suis bien d'accord avec Kikilafrite, tes explications sont toujours d'une limpidité ! Maintenant, la mise en pratique, faut voir... Merci de prendre de ton temps pour nous aider à avancer dans ce domaine incroyablement vaste.

    67
    kikilafrite
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:09

    Celui qui dit dans n'importe quel domaine, qu'il sait tout est un menteur.  Rien n'est plus crispant que l'arrogance et l'esprit de supériorité, non qu'en pensez-vous  ?

    On apprend tout et tous les jours, rien n'est jamais acquis définitivement, je cite toujours Mr de la Quintinie (Jardinier, responsable du potager du Roi Louis XIV à Versailles) qui est un exemple de souci de bien faire, d'avoir l'oeil à tout, etc....  Il a écrit un superbe livre sur les poires, sa spécialité.  Sa modestie et sa discrétion me servent de leçon bien souvent.

    Bises,

    Kiki.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :