• Le code des couleurs : Pied, Fond Epingle close et Fond Bruxelles


    Après les 2 fonds que nous avons déjà vus : 



     Fond Torchon à gauche

    et

    Fond Dieppe
    à droite
    ,






    voici les 2 autres fonds de la "bande des quatre" :




       Fond Bruxelles à gauche

    et

    fond Épingle Close à droite





     
    Je dis la bande des 4, car ils sont tout à fait interchangeables.
    Si un modèle qui vous plait est réalisé en Fond Torchon, rien ne vous empêche d'utiliser un des trois autres à la place si vous le souhaitez..

    (cependant, le Bruxelles, très raide et un peu lourd, est rarement utilisé)






    Le schéma en couleur du fond Épingle close



    Avec 2 paires ( 2 traits sur le schéma ), vous faites une demi-passée C T + 1 torsion
    ( les deux traits se croisent en vert  pour indiquer la demi passée, et le petit trait rouge signale la torsion supplémentaire sur chaque paire)

    Vous posez l'épingle  dessous, entre les deux paires ( le point noir)

    Puis, sous l'épingle, avec les deux mêmes paires, vous faites à nouveau une demie-passée C T + 1 torsion
    ( les deux traits se croisent en vert  + un petit trait rouge sur chaque paire)


    Fond Épingle close 
    =  C T  T  C T T

    Pour chaque point, il y a 4 petits traits rouges pour les torsions supplémentaires. Sur un dessin technique avec toute une partie en épingles closes, c'est assez embrouillant, peut être est-ce pour cela que le Fond épingle close a eu droit à une couleur particulière : le marron.

    Si 2 traits se croisent en marron, vous devez donc faire C T T


    Le point se termine par deux torsions,
    Souvenez vous du principe évoqué à propos des fonds Torchon et Dieppe : on commence un point comme on le termine.
    Donc pour le fond Épingle close, comme pour le fond Dieppe, les paires doivent être tordues 2 fois avant de commencer le point.





    Le schéma en couleur du fond Bruxelles


    Ce fond est aussi appelé Fond Épingle close du Velay


    Je préfère l'appellation Bruxelles qui est plus généralisée. Même en France, sur les vieux journaux de la fin XIXème, ou dans l'incontournable "bible" de Thérèse de Dillmont "L'Encyclopédie des ouvrages de Dames", il est appelé Bruxelles.


    Avec 2 paires ( 2 traits sur le schéma ), vous faites une passée tordue C T C T
    ( les deux traits se croisent en rouge)

    Vous posez l'épingle  sous la passée tordue, entre les deux paires( le point noir)

    Puis, sous l'épingle, avec les deux mêmes paires, vous faites à nouveau une passée tordue
    ( les deux traits se croisent en rouge)


    Fond Bruxelle
    s=  C T  C  T  .  C T C  T
    Le point se termine par une torsion
    ,
    Donc pour le fond Bruxelles comme pour le fond Torchon, les paires doivent être tordues 1 seule fois avant de commencer le point.






    Imaginons maintenant ces deux fonds en bordure du pied de la dentelle.

    Voici ce que ça donne avec le dessin technique en couleurs.



    Commençons d'abord par voir un fond Bruxelles au bord d'un pied épinglé à 4 (à bord lisse) avec une paire pendante travaillée en passées tordues.
    Tout est en passes tordues, le dessin est donc entièrement rouge.


    On a 3 éléments :

    le pied (3 paires)
    Le réseau
    et la ligne de LIAISONS  entre le pied et le réseau.


    Dans le cas des 4 fonds dont nous parlons, la liaison se travaille exactement comme le réseau.

    Pour la liaison, le voyageur va donc faire  un point de Bruxelles.
    Avant de faire le point de Bruxelles, il doit être tordu 1 fois.

    Comme il sort d'une passées tordue (avec la paire pendante du pied) il a déjà une torsion naturelle.
    Donc on ne rajoute pas de torsion et on fait le point de Bruxelles directement.








    Voyons le même pied mais avec un fond Épingle close.

    Avant de faire la liaison en épingle close, les voyageurs doivent être tordus 2 fois.

    Sortant d'un passée tordue, ils n'ont qu'une torsion naturelle, il faut donc rajouter une torsion symbolisée comme d'habitude par le petit trait rouge sur le schéma.


    Cette règle est souvent oubliée sur les pieds des dentelles, donnant ainsi un pied irrégulier : en effet, en appliquant la règle, on a toujours 2 torsions entre la liaison et le pied (à l'endroit des 2 petits ronds).

    Si vous oubliez la torsion supplémentaire, vous aurez 1 seule torsion dans le rond du haut et 2 torsions naturelles dans le rond du bas, d'où l'allure légèrement irrégulière du pied.




    Voici le même principe appliqué à un pied où la paire pendante en passées tordues à été remplacée par 2 paires pendantes en mat
    (Mat = passées = CTC)

    Sortant du mat, les voyageurs ne sont pas tordus du tout.
    Il faut donc rajouter 1 torsion avant de faire la liaison avec le fond Torchon, et 2 torsions pour faire la liaison avec le fond Dieppe.

    Vous remarquerez aussi que le principe est le même à l'intérieur du pied :

    Sortant du mat, les voyageurs ne sont pas tordus. Comme ils doivent faire une passée tordue avec la paire lisuère, il faut au préalable leur rajouter une torsion







    Voilà,  c'est le troisième article consacré au code des couleurs pour les schémas techniques,

    nous avons vu le Rouge, le Vert, le Violet, le Orange et le Marron

    Il nous reste encore le Jaune et le Bleu , ce sera pour la prochaine fois ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Juin 2009 à 17:10
    Cà va!!! Je pensais de ne plus avoir de notions, faute de personnes me parlant technique mais j'ai suivi!
    Contente de lire que l'appellation Bruxelles est bel et bien antérieur au Puy............, mais vrai que ce n'est pas le plus beau, il est lourd, comme tu fis et sa forme n'est pas toujours top, de loin, mon préféré est souvent le Dieppe!!!!

    Merci pour cette belle révision!!!!!! Bisous et bon we sous le soleil?
    2
    Samedi 13 Juin 2009 à 19:06
    Merci Meriem car avec toi j'en apprendss beaucoup sur la dentelle
    bisous
    Béa
    3
    Samedi 13 Juin 2009 à 19:06
    Merci beaucoup pour ces explications très précieuses. Kate
    4
    Dimanche 14 Juin 2009 à 00:02
    Je ne connaissais pas le fond "épingle close " par contre je choisis souvent le fond "épingle close du Velay " pour mes ouvrages. Etant géographiquement proche du Puy, je l' ai appris sous cette appellation et je la conserve. Je ne sais que depuis peu qu' on l' appelle aussi Bruxelles. 
    Bernadette
    5
    Dimanche 14 Juin 2009 à 11:02

    Bruxelles ou le Puy, sans doute aucune des deux villes n'a "inventé" ce point.
    Je me suis mis dans la tête (mais c'est de la pure fiction, je l'avoue) que l'apellation Bruxelles venait peut-être de sa vague ressemblance avec le fond Drochel ( ... de Bruxelles)
    c'est pour ça aussi que je dis plutôt Bruxelles.

    Je ne sais pas par contre si le fond épingle close a d'autres noms ? dans les autres pays ?

    6
    Dimanche 14 Juin 2009 à 11:03
    et bien alors t'as pas fini !!!!!
    La dentelle, plus on apprend, plus on se rend compte qu'on ne sait pas grand chose !!!!
    7
    Dimanche 14 Juin 2009 à 11:04
    Je suis contente de savoir que ça sert .... on a toujours un petit doute quand on écrit un article, alors savoir que ça a aidé ne serait-ce qu'une dentellière, ça fait plaisir.
    8
    Dimanche 14 Juin 2009 à 11:10
    Et bien ton petit com me fait plaisir, je vais te dire pourquoi.

    Tu me dis que toi, flamande, tu apprends des choses avec mon blogue.

    Et bien je trouve que c'est un juste retour des choses, car ce sont de grandes dentellières flamandes qui m'ont le plus appris sur la dentelle.
    Elles avaient à coeur de partager leur savoir, tout leur savoir .... ce qui est rare !
    9
    Dimanche 14 Juin 2009 à 11:18
    Hi hi, tu vois, moi j'utilise peu l'épingle close du Velay car je le trouve trop dur (pas à faire, dur d'aspect). Je ne l'utilise donc qu'en fond décoratif à certains endroits où il n'y a pas beaucoup de réseau (l'intérieur d'un motif, le coeur d'une fleur par exemple).

    Par contre j'adore utiliser le fond épingle close, avec ces petites alvéoles très décoratives au niveau des épingles.
    Par contre, il est un peu plus délicat à faire : en effet, il est un peu "élastique", et  il faut un travail bien régulier pour que l'alvéole au niveau de l'épingle soit bien partout ouverte de la même manière, qu'elle ne tire pas vers la gauche ou la droite, qu'elle ne soit pas trop serrée au niveau de certaines épingles...

    Mais c'est ça qui est bien dans ces 4 fonds, c'est qu'on peut utiliser celui qu'on préfère, et comme on ne préfère pas toutes le même, chacune personalise son modèle
    10
    Dimanche 14 Juin 2009 à 21:33
    il y a un truc que j'ai pas compris
     - torchon c'est CT.CT
     - Dieppe c'est CTT.CTT
     - Bruxelle c'est CTCT.CTCT
    Et le dernier c'est quoi ?
    11
    Dimanche 14 Juin 2009 à 22:28
    Ca n'a peut-être pas d'importance, mais des 4 fonds que tu nous montres ici, mon "préféré" est le fond "torchon".

    bises
    12
    Dimanche 14 Juin 2009 à 22:29
    D'accord pour le Torchon et le Bruxelles
    mais  le Dieppe, c'est CT.CTT (il n'y a qu'une seule torsion au niveau de l'épingle)
    Le dernier, c'est l'épingle close : CTT.CTT

    Sur la photo de l'échantillon en épingle close, tu vois que le trou au niveau de l'épingle est plus gros que pour les autres. Ce n'est pas que j'ai utilisé des épingles plus grosses : c'est la torsion supplméentaire au niveau de l'épingle qui "écarte" les fils, les empêche de se serrer contre l'épingle.

    Dans ton exercice de passage de cordonnet dans le fond alençon et le fond à la rose, je pense que ton fond à la rose est fait en épingle close (CTT.CTT), c'est souvent comme ça qu'il est fait dans les dentelles à fond clair (sous le nom de fond vitré).
    En effet, le fond à la rose peut aussi être fait en "vert" (CT.CT) en "orange" (CT.CTT) ou en "marron", c'est à dire en épingle close (CTT.CTT)
    Le fond à la rose en "rouge" (CTCT.CTCT) est plutôt du domaine de la théorie, je ne me souviens pas l'avoir vu dans une dentelle il me semble.
    13
    Dimanche 14 Juin 2009 à 22:34
    C'est vrai qu'il est trsè joli, car très léger , aérien, il répond bien à l'image qu'on se fait de la dentelle .... mais étant très léger, il a tendance à être un peu mou et manquer de tenue.
    Du coup j'ai souvent tendance à utiliser le Dieppe qui est une bon compromis entre tous.

    Mais tout dépend en fait de la dentelle que l'on fait, du motif. Il faut choisir le plus adapté .... ou en mélanger plusieurs selon les endroits.

    14
    Dimanche 14 Juin 2009 à 22:45

    Dans les livres de centre d'enseignement du Puy,ils parlent du fond "épingle close du Velay" pour désigner le fond de Bruxelles, et ils parlent aussi d'une variante de ce fond, avec une torsion supplémentaire .... et ils l'appellent ..... le fond Barcelone !!!!!
    Alors tu vois, c'est très européen la dentelle
         

    15
    Lundi 15 Juin 2009 à 08:18
    Le fond Drochel, vi vi, mais pour voir l'autre nom d'épingle close, je vais reprendre mon cours, je te dirai!
    16
    Lundi 15 Juin 2009 à 08:45
    Merci j'ai tout compris !
    17
    Lundi 15 Juin 2009 à 14:53
    Je viens d'apprendre encore quelque chose. Je suis en plein de dedans. Tes leçons tombent pile-poil. J'ai du mal à retenir les noms et tu en rajoutes ! (font à épingle close du velay=fond de bruxelle) !
    Il faut voter pour Meriem sur http://leblogcreatif.blogs.marieclaireidees.com/archive/2009/06/08/candidate-n-300-le-blog-dentelle-et-papillon.html#comments !
     
    18
    Mardi 16 Juin 2009 à 01:36
    merci encore pour ces nouvelles infos que je garde précieusement, car avec ma petite tête il faut que je reprenne mes notes à chaque fois que je fais un  nouveau modèle. Je ne savais pas que tu t'étais inscrite au concours Marie Claire, je me suis empressée d'aller y mettre un petit commentaire. J'ai déjà bien avancé sur mon gondolier, j'ai un peu de mal dans les parties très serrées, mais je vais y arriver. Bisous
    19
    Mardi 16 Juin 2009 à 11:42
    ben tu vois, j'ai mis une caméra sur ton carreau de dentelle, ce qui me permet d'adapter mes articles aux dentelles et échantillons que tu réalises. futée non ? 

    Et toi aussi tu es au courant de tout avec le concours ...  je ne me fais guere d'illusion car je ne rentre pas trop dans leurs critères.... mais ça mange pas de pain de s'inscrire ...
    20
    Mardi 16 Juin 2009 à 12:01
    Pour le concours de Marie Claire, comme je viens de le dire à Wali, je rentre qu'à moitié dans leurs critères je pense, mais bon .... j'essaye

    Quand au gondolier tu es libre d'adapter : entre autre, si tu trouve que les allers-retours des voyageurs sont trop serrés à certains endroits, tu peux déplacer des épingles.
    C'est l'avantage du figuratif, on peut déplacer, ajouter ou enlever des poses d'apingles. Alors que dans le Torchon c'est impossible, chaque épingle a sa raison d'être et sa logique.
    21
    Dimanche 21 Juin 2009 à 11:07

    Mais oui, c'était spécialement pour toi bien sûr !!!!!

    C'est vrai que je me souviens de mes nombreuses hésitations quand j'ai commencé la dentelle .... je me suis rendue compte ensuite que mes élèves bloquaient aux mêmes endroits que moi .... alors je me dis que ça doit être le cas de beaucoup d'autres aussi.

    Ca me rappelle l'histoire d'une de mes élèves qui n'arrivait pas du tout à faire les pieds. J'avais beau expliquer de 1000 façons différentes, le résultat était toujours catastrophique et ça a duré plus d'un an il me semble.
    Et puis un jour, elle a fait un exercice dans lequel le pied était à droite au lieu d'être à gauche (c'était une petite dentelle torchon où les éventails sont à l'intérieur du carré,  pour un encadrement de photo par exemple) .... et là ...... c'est passé tout seul !!!!!!

    Je lui ai dit qu'elle n'avait qu'à faire sa dentelle comme les anglaises, le pied à droite systématiquement.
    Mais non, ça n'a même pas été nécessaire, je ne sais pas pourquoi ça a du faire un déclic ....
    Bizarre notre cerveau parfois, non ?

    22
    Dimanche 21 Juin 2009 à 11:22
    La liaison (que ce soit une liaison pied/réseau ou motif/réseau)  est, par nature, discrète : elle cherche le plus possible à se confondre avec le fond.
    D'ailleurs peu de dentellières savent qu'elle sont en train de travailler une épingle de liaison, elles croient faire un point de réseau normal.

    On s'en rend plus compte quand on doit faire des liaisons avec des fonds plus complexes, sur plusieurs épingles, comme le fond mariage par exemple .... là, ça se complique, car la liaison qui passe souvent inapercue est en fait peut être la chose la plus difficile en dentelle.

    Bref, tout ça pour dire donc qu'à 99%, on travaille la liaison comme le réseau, pour qu'elle passe inapercue.
    LEs 1% restant concernent certains réseaux "fragiles" comme le fond clair par exemple.
    Le fond clair n'est fait que d'une demi passée plus 2 torions (CTTT) , il a peu de tenue et risque de se déformer aux points critiques comme les liaisons. Donc on fait souvent une passée tordue à la place .

    Pour reprendre ton exemple : le  fond torchon est un fond solide .... donc pas besoin de faire un point de Bruxelles à l'endroit des liaisons.
    23
    Dimanche 28 Juin 2009 à 10:32

    D'abord merci de ton petit com : je suis toujours contente de savoir que mon blog arrive à remplir sa "mission".

    C'est vrai que c'est pas mauvais parfois d'avoir 2 fois la même explication ... mais données par deux personnes différentes : même si la technique expliquée est la même, il y a parfois des petits declics qui se font mieux.
    Bon dimanche, et bonne dentelle !

    24
    Henny
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Puisque je suis flamande, c'est un peu difficile d'écrire en français. Mais je comprends très bien vos explications. Mille fois merci pour tout ce que vous nous apprenez.
    Henny.
    25
    claudia
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Merci de partager toutes tes connaissances, et de mettre en couleurs ce que j'ai appris en Espagne, un peu n'importe comment. En fait, j'ai toujours fait du fond Bruxelles, mais sans savoir ce nom. Mon apprentissage s'est fait sans shéma, sans jamais rien écrire et maintenant ces parties techniques en couleurs me manquaient. C'est toi qui me donne les bases, même si j'ai fait 3 ans de dentelle. Merci pour tout.
    26
    Henny
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Je ne suis certainement pas une des grandes dentellières de la Flandre. J'apprends la dentelle depuis l'an 1999, tous les quinze jours un cours. J'ai commencé avec la dentelle Torchon, Cluny, Brugs Bloemwerk, etc... et j'apprends maintenant le Binche! L'année prochaine on commence la dentelle de Malines. Chaque année une autre sorte de dentelle et qu'est ce qui se passe, on oublie beaucoup de ce qu'on a appris dans les années précédentes. Pour moi, ça va un peu trop vite puisque je suis invalide du dos et je ne me déplace pas facilement. Ca veut dire que je ne vais pas toujours à l'école. Ici, sur votre web si intéressante, j'apprends presque tous les jours des nouvelles possibilités.
    Merci beaucoup pour votre travail dont je peut profiter à volonté!.
    Henny.
    27
    Nannick
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Merci pour ces explications très claires!
    Je voudrais poser une petite question au sujet de la "liaison". Dans les exemples choisis, elle est identique au fond. Est-ce toujours le cas ? ou peut-on avoir une liaison en point de Bruxelle avec un fond torchon, par exemple? Cela a-t-il une importance?
    Merci pour la précision.
    Nannick
    28
    Candie
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Merci Meriem, j'apprends toujours plein de trucs et astuces en parcourant ton blog. Tu as une façon tellement claire d'expliquer !
    Bien que je suive des cours de dentelle aux fuseaux, tu m'aides à mieux comprendre ce que j'ai appris. Bravo et encore merci.
    29
    béa
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    bonsoir Meriem
    et merci, ce cours sur les codes couleurs... avec description parfaite mais alors vraiment parfaite à propos des pieds et des fonds: c'était spécialement pour moi.alors merci beaucoup, ah non c'était pas pour moi ?  pourtant je me suis vraiment sentie visée, les torsions ou en trop ou en manque / c'est tout moi !! mais apres ce cours et les conseils personnalisés sur que je ne ferai plus cette erreur mais rassure toi j'en ferai d'autres car j'ai tout à découvrir, donc surtout ne change pas. Ton blog est parfait : sérieux sans se prendre au sérieux , tout ce que j'aime
    alors un grand merci biz béa
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :