• Des milliers d'étoiles dans la dentelle






    Quand une dentellière travaille un modèle de Cluny ou un modèle en fils coupés par exemple,
    si elle se fige tout à coup comme une statue de cire,
    sourcils froncés,
    yeux écarquillés
    .... 

     

    il y a de grande chance qu'elle soit devant ce type de situation :




    1 : croisement de 3 paires (fond malin)
    2 : croisement de 4 points d'esprit
    3 : croisement d'une corde et de 2 roulottés (ou 2 ganses par exemple)
    4 : croisement de 2 paires et un roulotté en entrée, qui donnent 2 point d'esprit et une corde en sortie
    5 : Croisement d'une corde, une paire, un roulotté et un point d'esprit en entrée, qui donnent 2 points d'esprit, une corde et 2 paires en sortie.
    Et on pourrait multiplier les exemples à l'infini


    Et  oui, une dentellière normalement constituée sait parfaitement bien croiser 2 éléments
    (2 paires, 2 cordes, 2 points d'esprit, 1 point d'esprit et une corde, etc)

    Mais dès qu'on lui demande de croiser plus de deux éléments, c'est un peu la panique ....

    Alors si ça vous arrive,  reprenez vite vos esprits avant que votre entourage n'éclate de rire devant votre mine déconfite, et souvenez vous que vous avec une arme magique pour ce type de situation : 

    le croisement en étoile


    A partir du moment où vous avez plus de deux éléments (paires, cordes, points d'esprits, roulottés ....) qui se croisent au même endroit

    et/ou à  partir du moment où vous n'avez pas la même chose en entrée et en sortie (cas 4 et 5 par exemple)

    pensez au
    croisement en étoile





    Je vous avais déjà fait un schéma d'un croisement en étoile de 3 paires dans l'article sur le fond malin.

    Là, je vous propose de décortiquer ensemble un cas "tordu"
    J'avais pensé faire un exemple simple, suivi d'un autre plus compliqué, mais est-ce vraiment utile ?
    Si jamais ma démo directe sur le compliqué est ratée    vous me le dites, et on la refera sur un cas plus raisonnable.


    Donc voilà, on prend direct le dessin n° 5

    Voui voui !    même pas peur !




    Avant de commencer, petite précision : les dessins qui suivent sont faits fil à fil.
    Selon le code des couleurs, je devrais dessiner tous les fils en jaune.
    Pour plus de lisibilité j'ai mis d'autres couleurs .... mais c'est juste pour la bôôôté.

    J'ai donc 4 éléments en entrée : 
    une corde de 4,
    une simple paire tordue,
    un roulotté de 8 fuseaux
    et un point d'esprit.

    En sortie, j'aurai 5 éléments :
    2 points d'esprit,
    une corde de 6,
    et deux paires .


    Pour faire un croisement en étoile, il y a deux étapes, avec deux manipulations et deux raisonnements  tout à fait différents :
    AVANT l'épingle ou on travaille de gauche à droite
    et APRES l'épingle où on travaille de droite à gauche

    Avant de commencer un croisement en étoile, il faut commencer par faire le ménage sur son coussin et n'avoir devant soi que  les éléments qui vont faire partie de la fête.
    C'est tout bête ... mais essentiel quand on apprend ce point.




    1er partie : AVANT l'épingle


    Je prend d'abord uniquement les 2 premiers éléments de gauche : la corde de 4 et la paire tordue.
    J'écarte les reste .

    Je sépare chaque élément en 2 paquets de fuseaux égaux.
    La corde va me donner deux paquets de 2 fuseaux, que je travaillerai ensemble, comme s'ils ne faisaient qu'un
    La paire me donne deux "paquets" de 1 seul fuseau.

    Je fais  Croiser  Tordre



    Je regroupe le tout  en 2 paquets de 3 fuseaux qui seront travaillés ensemble comme s'il s'agissait d'un seul fuseau.

    Je ramène l'élément suivant, le roulotté, que je sépare en 2 paquets égaux de 4 fuseaux.

    Je fais  Croiser  Tordre  avec mes 4 paquets de fuseaux



    Je regroupe l'ensemble en 2 paquets de 7 fuseaux

    Je récupère mon dernier élément, le point d'esprit, que je sépare en 2 paquets de 2 fuseaux.


    Je fais encore Croiser Tordre avec mes deux paquets de 7 et mes deux paquets de 2. (*)

    (si j'avais d'autres éléments, je les ramènerais ainsi un à un.  Il n'y a pas de limites à un croisement en étoile !)






    On est bien d'accord avec le raisonnement de la première partie ?
    Je fais CT avec les 2 premiers éléments de gauche,
    Puis je ramène un à un chaque élément supplémentaire et je fais CT.

    Bon, maintenant, Je pose l'épingle au milieu.

    J'ai donc, de part et d'autre de l'épingle 2 paquets de 9 fuseaux




    2ème partie : APRES l'épingle


    Et maintenant je regarde le dessin et je me pose la question suivante :

    de quoi ai-je besoin en sortie, à l'extrême droite du croisement ?

    une paire ? c'est à dire 2 fuseaux.

    J'écarte donc 1 seul fuseau du paquet de droite
    et je prend 1 fuseau du paquet de gauche qui va Croiser tous les autres pour se mettre à côté de son petit camarade.
    ça y est, ma paire est constituée (je peux déjà la torde si je veux).


    Ensuite, de quoi ai-je besoin ? 

    une autre paire ?
    Donc à nouveau j'écarte un fuseau du paquet de droite, et je ramène à côté un fuseau du paquet de gauche


    Ensuite, de quoi ai-je besoin ? 

      une corde de 6 ? donc 6 fuseaux.
    J'écarte 3 fuseaux du paquet de droite, et je ramène à côté 3 fuseaux du paquet de gauche (*)


    et ensuite ?  un point d'esprit ? donc 4 fuseaux
    J'écarte 2 fuseaux du paquet de droite, et je ramène à côté 2 fuseaux du paquet de gauche

    et enfin ?
    un point d'esprit ? donc 4 fuseaux.
    ça tombe bien :  il me reste justement 2 fuseaux dans le paquet de droite et 2 fuseaux dans le paquet de gauche, j'ai donc tout ce qu'il faut pour mon point d'esprit.
     La vie est bien faite quand même ! 


    Je tend légèrement tous mes fils, et hop, j'attaque ma corde de 6 et mes points d'esprit (en serrant bien au démarrage pour que mon croisement soit bien net.






    Vous avez remarqué ? 

    les fuseaux bleus de ma corde de gauche en entrée sont tout à droite maintenant.

    Et inversement, les fuseaux verts de mon point d'esprit de droite en entrée .... sont bien dans mon point d'esprit tout à  gauche en sortie.

    Normal .... c'est pour ça qu'on appelle ça un croisement en étoile !




    (*)  vous avez des paquets de fuseaux qui doivent croiser ou Tordre d'autres paquets de fuseaux.
    SURTOUT ne les prenez pas en vrac dans la main  
    il faut que chaque fuseau reste à SA place au sein du paquet dont il faut partie, ceci afin qu'ils se croisent bien en étoile.

    Donc quand vous devez croiser 7 fuseaux comme s'ils n'en faisaient qu'un ,
    vous devrez vous y prendre en plusieurs fois,
    ou les prendre bien à plat avec les deux mains,
    et les reposer bien à plat.








    On pense spontanément au croisement en étoile quand il s'agit du coeur d'une rosace, mais il s'applique à plein d'autres cas de figure (et pas seulement dans le Cluny d'ailleurs).

    Regardez par exemple le dessin juste au dessus : deux point d'esprit viennent s'accrocher sur une épingle du pied.
    Y a un truc pour faire ça .... mais imaginons que  vous ne vous en souveniez plus.

    Soit vous allez fouiller dans vos livres et cahiers, soit vous attendez le prochain cours de dentelle pour demander,

    soit .... vous vous dites la chose suivante :

    J'ai ma paire de voyageurs et 2 points d'esprit, donc 3 éléments qui se croisent au même point ....
    Alors pourquoi ne pas faire un croisement en étoile ?


    Mais oui, vous pouvez aussi appliquer le principe du croisement en étoile à ce cas de figure.

    je le dis et je le répète, tant pis : quand vous êtes embêtées, demandez vous toujours si vous n'êtes pas dans le cas d'un croisement en étoile.

    (seul petit bémol : attention, ce ne sera pas toujours possible si vous faites de la dentelle polychrome puisque dans ce cas par exemple, la paire de voyageurs du pied va repartir dans un point d'esprit et une paire de l'autre point d'esprit va devenir le nouveau voyageur du pied)




    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:01
    Merci pour cette leçon, le croisement en étoile je connais pas mais nous ne sommes pas allées plus loing que le simple encore.

    Bonne soirée
    Marie-Hélène
    2
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:03
    Ah, comme j’aurais aimé lire cet article, il y a quelques années ! Dès que j’ai rencontré 3 éléments à croiser, j’ai voulu comprendre, mais il en a fallu des essais et des explications avant que tout devienne clair dans ma tête. Étrangement j’ai assez vite compris l’étape avant l’épingle, c’est après que j’étais perdue.
    Maintenant j’aime mettre de la couleur partout, alors c’est une autre histoire, les croisements ne peuvent pas toujours ce faire en étoile (comme tu le précise en fin d’article).
    3
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:07
    Bonsoir,
    Ah les fameux points d'esprit que les débutantes en dentelle nomment souvent "points de désespoir". Pour la régularité, notre professeur disait toujours qu'il en fallait faire des centaines avant d'avoir un beau résultat. Mais le croisement des points d'esprit avec ces dessins techniques : quelle merveille ! Vous êtes vraiment calée car je chipote souvent pour que ce soit beau.
    Merci pour ces explications si claires et détaillées.
    Avec toutes mes amitiés dentellières.
    4
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:11
    Evidemment, pour moi, c'est du chinois, du grec, du Tousskeutuveu, mais je remarque quand même une légère ressemblance des schémas avec ceux du macramé ou des bracelets brésiliens.

    Bisous
    5
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:37

    Ahhhh mais attention, c'est que je suis diplomée en Touskeutuveu,  des années et des années d'étude il m'a fallu, c'es pas de la rigolade ! 

    6
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:38
    C'est un peu tôt pour avoir plein d'étoiles dans les mirettes : Noël c'est dans un petit peu plus d'un mois quant même !!! 
    7
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:41
    Je voulais mettre la photo d'une rosace que j'avais vue avec plein plein de points d'esprit .... et puis bien sûr, impossible de mettre la main sur cette photo au moment de la publier !

    Grrrr ... mais bon, t'as raison, celle ci n'est pas mal quand même
    8
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:45
    C'est vrai que les rosaces avec de beaux points d'esprit, bien lisses et réguliers, et qui se chevauchent légèrement .... ahhhhh  c'est superbe.
    Mais c'est aujourd'hui que nous sommes maniaques, car sur les anciennes dentelles, les points d'esprit sont souvents rachitiques et très irréguliers (c'est vrai que ce sont surtout des dentelles commerciales vite faites).

    9
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:47

    Merci encore pour cet article sur le croisement en étoile, si difficile à expliquer.
    Et pourtant si simple à réaliser quand on a pris le coup. Le plus compliqué étant de déplacer parfois un nombre important de fuseaux. Dans ce cas là les fuseaux carrés sont pratiques car on peut relativement facilement les déplacer 4 par 4.

    10
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:48
    C'est vrai, j'ai remarqué que c'est souvent la deuxième partie qui pose problème  .... parcequ'elle est toute simple et que tout le monde cherche à refaire encore des CT dans tous les sens hi hi
    Et c'est vrai aussi que la coumeur oblige à réfléchir un peu plus : mais parfois on peut quand même garder le principe de l'étoile  .... en trichant, en déplaçant juste les fuseaux qu'il faut où il faut.
    11
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:50
    D'où l'importance d'avoir bien dégagé son plan de travail avant, pour avoir toute la place et bien s'y retrouver quand on déménage toute une ribambelle de fuseaux .
    12
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 19:52
    "Simple" ou "compliqué", c'est pareil : il faut bien comprendre le principe, et ensuite on l'applique à n'importe quelle situation sans problème.
    13
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 20:07
    Ah mais je me doute bien qu'autant de connaissances ne peuvent être que le fruit d'un labeur acharné !
    14
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 20:44
    Magnifique leçon... Mais comme j'ai mal dormi la nuit dernières, j'ai les yeux qui se coisent et se tournent. Mais je viendrai faire l'attentive sur ton article, j'ai beaucoup à apprendre et si je mémorise ces croisements, je serais la reine des étoiles!i

    Bious àt oi et à tes lectrices (et lecteurs) Dans certains cas le féminin l'emporte!!!
    15
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 21:11
    merc pour ce cours magistral,c'est génial j'ai déjà fait des croisements mais pas encore cela.Donc je m'attends à avoir les nerfs!!...mais bon il faut suer avant d'arriver à un bon travail!!Amitiés.Sharira
    16
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 21:11
    J'ai essayé de faire une fleur en point d'esprit il y a pas longtemps, la première pas de problème mais la suivante impossible je n'y arrivai plus, je vais imprimer ton article et m'y remettre car cela me semble beaucoup plus clair que dans le livre que j'ai utilisé. Encore une fois merci pour toutes ces explications.
    17
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 21:47
    Merci pour ces explications si "évidentes" quand on te lit
    Amitiés
    Roselyne
    18
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 22:30
    oups .... je suis bien contente que tes yeux se soient croisés car j'avais une grôôôôsse faute d'orthographe .... ouf .... réparée ....  j'espère que c'était la seule
    19
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 22:31
    Ben non ! faut pas avoir les nerfs !
    J'ai fait l'article justement pour que le croisement en étoile soit une vraie partie de plaisir, toute en douceur
    20
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 22:34

    En fait, le croisement en étoile est une invention récente.
    Je ne sais pas si tu as remarqué, mais dans les vieilles dentelles, les fleurs en point d'esprit avaient .... un coeur.
    Et oui, pour "croiser" tous ces points d'esprit, on faisait un petit coeur en mat qui en plus matérialisait très joliment le coeur de la fleur.
    Bien que j'adore faire les croisement en étoile ... je regrette qu'on ne fasse plus le coeur des fleurs

    21
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 22:37

    Je suis comme toi, j'aime beaucoup faire ce croisement : il a vraiment un petit côté formule magique, abracadabra .... et tout est croisé en beauté !

    22
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 22:40
    J'espère effectivement que mon article saura aider les apprenties en croisements.
    Je me souviens que j'ai pataugé pas mal au début avec ce bon sang de croisement .... jusqu'à ce qu'il se fasse un petit déclic dans ma tête.
    C'est ce petit déclic que j'essaye de donner
    23
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 22:43
    hi hi , quand je disais que j'aime beaucoup faire ce croisement ...
    ....la preuve ; j'en use et en abuse dans mes modèles semble-t-il 

    Et pour le bouquin, c'est pas l'envie et les idées qui manquent, mais c'est comme d'habitude ...   le TEMPS ....   pffff .... va falloir que je me décide à jouer au loto pour avoir les moyens de ne me consacrer qu'à la dentelle !
    24
    Mercredi 18 Novembre 2009 à 22:46
    hi hi ... c'est beau la confiance ....   ,
    et j'espère qu tu trouves en fin de compte dans mes article toute l'aide que tu en attends
    25
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 07:24
    pas de panique !!!!
    Il n'est pas vraiment question ici des gros méchants points d'esprit !!!!!!
    ill est juste question de l'innofensif et gentil croisement en étoile (qui peut être utilisé pour croiser des points d'esprit entre eux, mais pas que des points d'esprit, tu pourras l'utiliser pour croiser tout simplement 3 cordes par exemple).

    Et puis je persiste à dire qu'on bloque tout le monde en faisant tout un cinéma autour des points d'esprit.
    En plus la mode est aux points d'esprit dodus et grassouillets (vivement que la mode se généralise pas que aux points d'esprits  )
    Moi je milite pour un apprentissage du point d'esprit en douceur, en faisant d'abord des points d'esprits sveltes et élancés.
    L'essentiel est qu'ils soient réguliers, pas rondouillards.
    Et puis on les réussit bien avant le 100ème ou le 1000ème, contrairement à la légende. On ne les réussit pas tous .... mais on les réussit.

    Alors pas de panique, Mounaque ... zeeeeeeeeen
    26
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 07:37
    Merci Candie pour le petit "truc" 
    C'est surtout le "ramasse fuseaux fourchu" qui est pratique : on attrape tous les fuseaux d'un coup, dans l'ordre; ils sont tenus sans avoir à les maintenir avec la main, et on les redépose de l'autre côté en les faisant glisser.

    photo d'un ramasse fuseau fourchu :
    http://valine93.oldiblog.com/?page=photo&id=1292694&ajcoms=1292694
    Si vous êtes bricoleuse (ou si vous avez un gentil bricoleur à vos côtés), on peut aussi facilement les faire soi même avec les petites plinthes en bois qu'on met autour des portes par exemple.
    (merci Christiane ma copine belge de Flandre et de Paris, et merci surtout à son mari qui est l'inventeur de ce ramasse fuseau fourchu )
    27
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 20:46
    pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff! ben j'en ai des choses à apprendre encore!!!! là je pense que je maitrise correctement le mat et le demi passée!!!! j'ai hâte de terminer ma feuille pour essayer le point d'arraignée dont je rêve depuis ton article!!!! mais avant il faut que je change mon fuseau vide.... heureusement que tu m'as donné la technique. petit à petit!
    et comme chaque fois que je viens merci de nous faire partager ta passion. je crois que je ne te le dirai jamais assez!!!
    28
    Vendredi 20 Novembre 2009 à 07:21
    Et oui, mais hélas tout le monde n'a pas une grand mère dentellière. 
    Je ne suis pas sûre cependant que ce soit la meilleure méthode : sans doute si on avait une grrand mère bonne dentellière, mais souvent les dentellières faisaient le même modèle pendant des années , je pense que chacune n'avait qu'une connaissance très limitée de la dentelle.
    Et même les meilleures dentellière ne connaissaient que la dentelle de leur région.
    Aujourd'hui nous voulons faire toutes sortes de dentelles différentes, il nous faudrait des dizaines et des dizaines de grand mères
    29
    Vendredi 20 Novembre 2009 à 07:26

    Je suis contente que mon explication vous semble claire : il y a beaucoup de personnes allergiques aux petits schémas, surtout quand ils sont dessinés fil à fil .... et pourtant parfois, je trouve qu'un petit schéma vaut mieux qu'un long discours.
    Surtout du genre de ceux qu'on traouvait autrefois : le fuseau 2 sur le 3, le 6 sur le 5, etc .....
    C'est ce qu'on lit par exemple dans l'encyclopédie de Thérèse de Dillmont.
    A moi ça me semble imbuvable (malgré tout l'amour que j'ai pour cette encyclopédie), mais j'ai eu une élève qui avait fait ses premiers pas toute seule avec cette méthode, et elle s'en était très bien sortie !
     
     

    30
    Vendredi 20 Novembre 2009 à 07:29
    Alors là, je suis d'accord avec toi à 900 %
    J'ai commencé à apprendre la dentelle en France, où on me disait COMMENT il fallait faire dans tel et tel cas de figure.
    Et puis j'ai eu des professeurs belges, de magnifiques maitresses dentellières, qui m'ont expliqué POURQUOI il fallait faire comme ci ou comme ça, et là, j'ai vraiment découvert la dentelle.
    Quand on comprend .... tout devient facile
    31
    Vendredi 20 Novembre 2009 à 07:31
    T'inquiète pas, mois aussi j'ai encore des milliers de choses à apprendre en dentelle, c'est pour ça que je l'adore ..... sinon .... ce serait tellement ennuyant .......
    32
    Vendredi 20 Novembre 2009 à 17:17
    Merci pour cette démonstration qui gomme bien des déceptions en cours de réalisation.
    Y A PU K semettre ttes à nos fuseaux et envoyer une pluis d'étoiles à Meriem pour Noël.
    Elle la mérite bien !
    Dur, dur de faire aussi bien que le modèle, mais courage.
    PERLE
    33
    Samedi 21 Novembre 2009 à 21:54
    bonjour et merci pour ces explications très claires pour les croisements, dans les livres ce n'est pas toujours le cas; bonne soirée
    34
    Samedi 21 Novembre 2009 à 23:15
    le roulotté, il y en a un dans "l'oiseau bleu"  si tu veux voir : ça remplace une tresse (corde) dès qu'on a plus de 6 fils (à partir de 8 fils, les tresses ne sont pas très jolies).
    Un jour je ferai un petit article la dessus, promis


    Et l'idée des baguettes chinoises est très très bonne, merci
    35
    Samedi 21 Novembre 2009 à 23:18
    hi hi, merci pour la pluie d'étoiles   surtout que dans mon coin, avec le ciel de pluie  qu'on a depuis PLUSIEURS semaines, ça fait longtemps que j'ai pas vu d'étoiles derrière tous ces gros nuages qui se sont installés 
    36
    Samedi 21 Novembre 2009 à 23:27
    Merci, car j'ai toujours un petit peu peur : les dessins et les explications sont toujours limpides pour ceux qui les font .... mais parfois beaucoup moins pour ceux qui les lisent.
    Alors tant mieux si les deux sont sur la même longueur d'onde cette fois ci
    37
    Dimanche 22 Novembre 2009 à 12:15
    waouh quelle explication, je crois que j'ai compris maintenant il va falloir que je mette en pratique, malheureusement en ce moment j'ai beaucoup de travail (cuir) donc il faut que je remette à plus tard ce projet mais je garde précieusement tous tes articles dans mon grand classeur Es Meriem alors !... Gros bisous
    38
    Mardi 24 Novembre 2009 à 07:11
    je sais ce que c'est que de stocker des classeurs entiers de projets !! 
    39
    Mercredi 25 Novembre 2009 à 10:13
    merci pour ce cours, je pense que cela va aider beaucoup de monde. Très sympa.
    Merci, merci, merci..................
    40
    Vendredi 27 Novembre 2009 à 08:43
    Bonjour, Meriem
    Je reçois une lettre de Nina d'Istambul, toujours intéressante et amicale
    Aujourd'hui, je pense que tu serais intéressée ... devine son sujet ?!
    dentelle-et-papillon.over-blog.com
    c'est l'Europe amicale par les fils des femmes...
    Amitiés, bon WE à Toi et toutes
    41
    Samedi 28 Novembre 2009 à 14:44
    Si une dentellière me disait avoir appris à faire les croisements en étoile avec ce petit billet .... je serais fière comme un pou

    fière comme un pou ....

    je me demande bien d'où vient cette expression bizarre ... je vais aller zieuter un peu sur le net

    et ben j'ai trouvé en 2 coups de cuillères à pot : ça veut dire fière comme un coq !

    http://www.linternaute.com/expression/langue-francaise/595/etre-fier-comme-un-pou/

    bon, maintenant je me pose la question de savoir pourquoi on dit "2 coups de cuillères à pot" 
    mais ja vais pas y passer l'après midi non plus ....
     
     
    42
    Samedi 28 Novembre 2009 à 17:06
    Ouiiii, je suis allée lire son article sur la dentelle à l'aiguille et la frivolité.
    Je ne savais rien sur la dentelle turque, ça m'a beaucoup intéressée.
    Merci du tuyau.

    43
    Lundi 21 Février 2011 à 12:26

    Ce cours m'interesse mais je n'arrive pas a l'imprimer

    et je ne peux pas prendre l'ordi avec moi pour faire la dentelle

    pourrai tu m'envoyer le cours par mail SVP merci

    44
    Mardi 22 Février 2011 à 13:08

    désolée Catoche, mais mes articles n'existent que dans le blog. je ne les ai pas sous une autre forme que je pourrais t'envoyer.

    Comment essayes-tu de les éditer ?

    je viens de faire un essai sur mon imprimant sans soucis tout simplement par Fichier puis Imprimer.

    45
    veronique
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    merci de l'explication, j'ai plein d'étoiles dans les mirettes tellement c'est simple et précis. 
    A lire et à comprendre par toutes les dentelliéres.
    amitiés et bisous
    46
    Anne
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11

    Comme toujours, je suis impressionnée de la clarté de tes explications !
    Amitiés dentellières
    P.S.: la rosace est très belle... 

    47
    coco28
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Quoi dire de plus que les copinautes : Superbes explications, très claires qui vont en aider plus d'une. C'est un vrai régale à réaliser lorsque l'on a bien compris le principe. Bises.
    48
    nathalie
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Quelle clarté, ça a l'air si simple, et des explications en couleur, quel bonheur!
    J'avais remarqué que dans l'antilope (si, si, je vais m'y remettre et la finir avant Noël), les croisements en étoiles c'est la solution partout. Merci.
    S'il vous traversait l'esprit de publier un bouquin, ou un ouvrage à tirage limité pour vos admiratrices avec toutes ses explications, j'aimerai être la première à vous l'acheter.
    49
    stefi
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    j'imprime avant d'avoir lu .... Je suis sùure de trouver dans cet article la solution à mes porblèmes .... ecncore une leçon qui va m'être très préxieuse
    merci beaucoup Meriem
    bonne soirée , bisous
    50
    mounaque
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11

    Bonjour à Toutes !
    Meriem cet article me fait peur !!! j'avance "tranquillement" seule dans l'apprentissage de la dentelle. Je viens juste de vaincre les grains d'orge (ton explication est la meilleure de toutes celles que j'ai trouvé) et voilà une explication qui me panique !!!!
    ça m'a l'air très clair mais je redoute le moment où j'aurai à l'utiliser... et selon le livre qui me sert de guide dans ma formation je sens que les points d'esprit se rapprochent et à lire tous les commentaies à ce sujet brrrrrrrrrrr.......peur moi....!!

    Moi aussi je voudrais que tu fasses un livre, ton blog m'est devenu indispensable.. si si...

    51
    Candie
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Encore un article passionnant ! Il va rejoindre les autres dans ma farde "Spécial Dentelle et Papillon"
    La prof nous a donné un petit truc pour déplacer les fuseaux : se servir d'un ramasse-fuseaux en bois. Je passe le ramasse-fuseaux (que je tiens de la main droite) sous tous les fuseaux à déplacer, je les cale en les maintenant sur le ramasse-fuseaux avec ma main gauche et ainsi, je les déplace tous en une seule fois, sans les mélanger.
    Merci pour tous tes articles si instructifs.
    52
    claudia
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Voilà les explications claires et en couleurs que je souhaiterais trouver dans mes livres..........hélàs mes livres doivent être magnifiques dans leur langue d'origine, mais les traducteurs ne font pas dans la dentelle, et c'est un vrai charabia.
    Et nos dentellières espagnoles n'ont pas appris à "lire" la dentelle avec des dessins techniques. Elles disent toujours que la dentelle ne s'apprend pas dans les livres et que leurs grand-mères étaient souvent illéttrées mais réalisaient des ouvrages magnifiques.
    53
    Marbre
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    GE-NIAL ! Suis bien contente d'avoir une explication CLAIRE... et chez vous, c'est souvent le cas.
    54
    isa78
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Je trouve que tes explications sont limpides. Tu as vraiment un don pour la précision et la concision dans tes articles. Les croisements en étoile sont effrayants à voir comme ça. Mais il faut aussi essayer de comprendre ce que font les fils quand on les déplace. Personnellement ça m'a beaucoup aidé et maintenant je n'ai plus peur... 
    55
    Ginette
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Vraiement j'ai dévoré ton article, c'est super bien expliqué j'ai des modèles avec ce genre de rosasse et qui se croise et qui se decroise pour moi s'était du chinois mais maintenant je comprend tout bravo pour tes explications claire et précise. la seule chose que je ne saisi pas c'est un roulotté  connait pas. Pour ce qui est du ramasse fuseau fourchu moi je m'en suis fait un avec des bagettes chinoise et un bout  de goujon rond  a bientot. bisou et caresse a papillon
    56
    Nadouka
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11

    Eh bien milles mercis. Quelles explications formidables. Je reviens d'un stage dans une des deux meilleurs centres d'enseignement de la dentelle aux fuseaux de France (tu vois ce que je veux dire) et malgré les explications de meilleurs ouvriers de France, je me suis retrouvée bec dans l'eau à mon retour chez moi. Quel casse tête. Je n'avais rien compris. Et puis je tombe sur tes explications et bingo ! J'ai tout compris, je vais donc mettre de ce pas tes conseils en pratique. Un autre problème qui me bloque (deux pour être exact) lorsqu'il y a une paire torsadée qui rentre dans ce croisement et qui ressort pour repartir dans l'autre sens ??? et ce qui me gêne le plus c'est quand des fuseaux reviennent une fois et même deux fois, se recroiser à la même épingle. Je nage complètement.

    Merci encore

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :