• Changer le sens d'un mat dans une rivière en Torchon



    Dans l'article technique précédent  Dans quel sens travailler un mat en dentelle Torchon ?  , nous avons vu comment travailler un mat étroit en biais.

    Pour les courageuses ... et les perfectionnistes ...  voici la suite !


     

    Dans cet article, nous allons voir comment faire quand le mat  (ou la grille) en biais change de sens, c'est à dire quand on travaille une "rivière" pour éviter d'avoir ce qu'on voit sur la photo de droite :  un mat qui est alternativement dense et léger..












    Le schéma de gauche correspond au cas de la photo : au départ, on voit que le mat est dans le bon sens, on fait l'entrée (E) avant la sortie (S), le mat compte donc un maximum de paires pendantes.

    Mais après le virage, on fait la sortie avant l'entrée, on est dans le mauvais sens, le mat compte une paire pendante de moins et est donc plus mince.







    Voici une rivière bien régulière,
    de la même densité tout du long

    et à droite, le carton correspondant

    Que voit-on ?















    On remarque sur le carton que dans les creux, il n'y a pas 1 pose d'épingle, mais 2 poses d'épingle !
    Bon sang, mais c'est bien sûr ...  la voilà la solution  :  on repasse deux fois au même endroit, ce qui nous remettrait dans le bon sens !


    Faisons un petit schéma pour le prouver.

    Je commence mon mat (ou ma grille) dans le bon sens, c'est à dire que mes voyageurs font une entrée de paire avant de faire la sortie quand ils sont à l'horizontale .
    Ils vont donc de E vers S
    Au virage, je travaille mes deux épingles du creux (en rouge)

    .... et à la sortie du virage ?

    .... oh  ... déception : je suis dans le mauvais sens !
    .... je vais maintenant de S vers E, je fais ma sortie avant mon entrée de paire ... mon mat va être moins dense, c'est raté !




    Mais alors, pourquoi ça a marché sur la photo précédente ?

    Et bien parce que le mat (ou la grille) est travaillé dès le départ dans le mauvais sens : on fait la sortie avant l'entrée.

    Vous voyez qu'alors, après avoir travaillé les deux épingles du creux, on se trouve toujours dans le mauvais sens certes, mais au moins le mat est toujours régulier.

    Pour avoir un mat régulier, on choisit donc volontairement de le travailler dans le mauvais sens.
    On préfère avoir un mat un peu léger mais ayant toujours la même densité tout au long de la dentelle.
    De plus, si la rivière est en grille, le fait qu'elle soit un peu trop légère sera pratiquement imperceptible.





    Conclusion :
    Quand on fait des mats en biais qui ne zigzaguent pas, voir les conseils de l'article Dans quel sens travailler un mat en dentelle Torchon ?  pour les faire dans le bon sens et qu'ils soient le mieux remplis possible.

    Quand on fait une rivière, il vaut mieux choisir de la faire "dans le mauvais sens", et faire 2 poses d'épingles dans le creux pour qu'elle soit régulière sur toute sa longueur.




    Oui, mais si je veux un rivière régulière et bien remplie, travaillée dans le bon sens, je fais quoi ?








    Et bien je travaille comme sur ce schéma : je ne fais pas du tout de pose d'épingle dans le creux.

    Vous allez me dire que ça va se voir, ça va faire très écarté, surtout dans le mat.








    Et bien non, pas tant que ça , surtout avec de la grille.
    Et même pour le mat si on le fait avec attention : comme vous le voyez sur la photo ci contre, le mat est régulier tout du long, et le manque d'épingle dans le creux n'est pratiquement pas perceptible.

    De plus, si la personne qui fait le carton connaît la règle, elle pourra tricher en déplaçant légèrement les épingles pour cacher le creux et vous faciliter ainsi le travail.



     

    Sur des cartons bien faits, vous devriez donc voir 2 épingles dans le creux,
        ou aucune épingle dans le creux
    .
        
       









    Une autre solution consiste à utiliser 2 fois l'épingle de la pointe (H).
    Cette solution n'est pratiquement jamais utilisée car sur les mats géométriques, cela fait une sur-épaisseur disgracieuse, mais sur un torchon figuratif, s'il s'agit de la tige d'une fleur ou de la patte d'un oiseau par exemple, la sur-épaisseur ne sera peut être pas gênante, au contraire, elle pourra accentuer un détail important et donner plus de relief.











    Enfin, avec la grille (et uniquement la grille, pas le mat), on peut utiliser la solution suivante : l'astuce est
    pratiquement imperceptible.














    Je profite de cet article pour parler des livres de Lysiane Brulet  :"La dentelle aux fuseaux"  aux éditions Le Temps Apprivoisé.
              Tome 1 "Maîtriser la technique par l'apprentissage de la Dentelle Torchon"
              Tome 2 "Perfectionner la technique par l'étude approfondie de la dentelle Torchon"
              Tome 3 "Affinez vos connaissances techniques avec la dentelle Torchon"

    Plusieurs d'entre vous m'ont demandé des références de livres pour apprendre seule à faire de la dentelle.
    C'est à mon avis le meilleure livre disponible aujourd'hui, le plus sérieux.
    En tout cas, c'est le seul que je connaisse qui explique cette problématique du sens des mats (voir pages 120 à 127... je ne suis pas d'accord par contre avec sa solution de changements de meneurs dans les pages qui suivent puisque d'après moi il ne s'agit plus de grille et de mat, mais de fond mariage biaisé ... mais bon )

    Ce sont des livres un peu rébarbatifs au premier coup d'oeil, avec beaucoup d'échantillons et peu de modèles complets (surtout le premier tome) mais au moins ils vous donnent des bases très solides et sérieuses.
    De plus, l'utilisation de la couleur (sans en abuser) permet de bien comprendre le trajet des fils ... et peut vous donner plein d'idées pour personnaliser et ajouter un peu de fantaisie à des Torchons classiques.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Mars 2009 à 13:45
    Merci Meriem avec tout ce que tu nous montres on peut tout doucement commencer
    bisous
    Béa
    2
    Mardi 24 Mars 2009 à 14:04
    MMMMMMM!!!!!!!!!! miam miam, encore des trucs à comprendre, apprendre et partager... Merci et bisous!
    3
    Mardi 24 Mars 2009 à 14:04
    Merci beaucoup pour ce cours, cela me sera vraiment utile.
    4
    Mardi 24 Mars 2009 à 14:51
    Merci Meriem pour tes explications. Je possède les 3 livres de Lysiane et je m'en sert souvent.
    5
    Mardi 24 Mars 2009 à 20:00
    Merci Meriem pour tes cours très détaillés.
    6
    Mardi 24 Mars 2009 à 20:30
    Merci de ta visite ... ton travail est-il prêt pour dimanche, que je te souhaite bien arrosé (et je ne parle pas de la pluie bien sûr !)
    7
    Mardi 24 Mars 2009 à 20:34

    A leur sortie, je les avais mal jugés. Ils ne sont pas du tout "poudre aux yeux" mais plus on les lit et plus on y trouve de choses intéressantes.

    8
    Mardi 24 Mars 2009 à 20:35
    ça me fait plaisir que tu dises ça, car j'ai peur parfois d'être un peu barbante, un peu maniaque et coupeuse de cheuveux en 4 !!!!
    Mais bon, tant qu'à passer des heures et des heures sur une dentelle, autant qu'elle soit parfaitement réussie,non ?
    9
    Mardi 24 Mars 2009 à 20:36
    C'est ça la magie de la dentelle, elle est tellement riche qu'elle offre toujours des choses nouvelles à comprendre, apprendre et partager !!!
    10
    Mardi 24 Mars 2009 à 20:41
    Merci de ta fidélité et de tes petits comm gentils ... même sur des articles un peu rébarbatifs peut être, comme celui ci.
    11
    Mardi 24 Mars 2009 à 20:48
    houlààààààààààà ça me parait bien compliqué tout ça !!!!!!!!!!!
    Bises
    Béa
    12
    Mardi 24 Mars 2009 à 21:03
    barbante, maniaque??? Tu as le droit de penser de toi ce que tu veux... mais moi, j'aime bien quand tu décortiques et que dissèques la dentelle comme jamais je ne l'ai vu avant!
    Merci!!!
    13
    Mardi 24 Mars 2009 à 22:18
    hé hé ... je sais, de temps en temps, j'me fais peur à moi même !!!!
    Bisous ... aussi à Felix et Caramel
    14
    Mercredi 25 Mars 2009 à 15:05
    à nouveau: merci Meriem pour cet article.
    non ce n'est pas barbant, c'est tout simplement passionnant, et ça permet de porter un œil neuf sur notre dentelle.
    bonne continuation.
    15
    Mercredi 25 Mars 2009 à 21:50
    Contente d'avoir pu t'aider et de t'avoir donné l'envie de faire tes propres expériences (ainsi qu'à ton amie).
    Quand tu auras fais tes essais, tu me diras ce que tu as pensé des différentes méthodes ?
    16
    Kae
    Jeudi 26 Mars 2009 à 09:03
    Très précieux ce cours pour une débutante comme moi, juste une journée ce cours à Bayeux car c'est un peu loin de chez moi aussi je fais ce que je peux avec toutes les aides du forum des dentellières et des blogs que j'y découvre. Bravo pour ces explications très claires. KATE
    17
    Samedi 28 Mars 2009 à 09:22
    merci Meriem pour ces explications, j'aime bien la façon dont tu parles de la dentelle, tu nous aides à comprendre comment çà marche au lieu de simplement nous faire voir un modèle. C'est comme cela que j'ai commencé la dentelle car le prof n'était pas assez disponible, elle m'a juste fait voir une fois le point de base et ensuite j'ai cherché à comprendre, ce qui m'a permis de passer à d'autres points plus difficile en regardant seulement le shéma, mais j'ai encore de grosses lacunes pour certains détails, mais j'y arriverais. Bisous et merci encore
    18
    Samedi 28 Mars 2009 à 09:26
    ps. as-tu reçu ma réponse pour le sens de bobinage des fuseaux. Bisous
    19
    Samedi 28 Mars 2009 à 09:32

    oui Françoise, j'ai reçu et je pense à toi, mais je ne suis pas rapide, excuse-moi :  il me faudrait  à peine 12 petites heures de plus par jour pour arriver à faire tout ce que je dois faire.

    20
    Samedi 28 Mars 2009 à 19:36
    Merci aussi pour celui-là !!!!
    21
    Samedi 28 Mars 2009 à 19:36
    Euhhh je voulais dire, pour les références des livres !!!
    22
    Dimanche 29 Mars 2009 à 22:13
    Bonsoir Agnès.
    oooooh  ça m'intéresse ça !
    La solution dont tu parles ne serait-elle pas celle que j'ai voulu montrer dans mon dernier schéma ? ou fais-tu référence à une autre solution ?
    J'ai effectivement passé sous silence plusieurs autres solutions qui, comme celle des deux épingles dans le creux, se basent sur une grille (ou mat) travaillée dès le départ dans le mauvais sens.
    Mais peut être existe-t-il une solution que je ne connais pas, et dans ce cas .... forcément ça m'interesse !!!!
    Je vais t'envoyer mon mail : si tu as un petit schéma, je serais preneuse. j'aimerais bien en discuter.
    Merci pour ta visite et tes comm.
    Bonne semaine
    23
    Mardi 31 Mars 2009 à 10:25
    C'est à coup sûr le meilleur livre pour se débrouiller seule!!! Excellente explication de ta part aussi!!! Bisous!!!!!!
    24
    Jeudi 2 Avril 2009 à 12:43
    Tu sais que de ton histoire de chanegr le sens du mat
    J'en ai pas dormi de la nuit
    Je suis sur un cas similaire, et hier soir je suis arrivee a un angle...
    Et apres nous sommes alles nous couches et pendant des heures j'ai reflechis a comment passer mon meneur...
    J'ai choisi de fair eun changement de meneur en cours de route, cette solution n'est pas propose dans ton article, en fait j'ai pris comme menuer la paire la plus a droite de l'angle et je repas avec celui comme meneur
    Je ne sais pas si c'est la meilleure solution mais cela m'est venu instinctivement
    bon maitnenant que je t'ai bien raconte ma vie
    Je vais lire ton article (oui je suis comme ca je reponds avant de lire)
    25
    Jeudi 2 Avril 2009 à 12:52
    Bon j'adore ces livres aussi
    Ce sont des grandes aides entre deux cours !
    26
    Samedi 18 Avril 2009 à 09:24
    Bonjour, Meriem,
    Un peu comme Lutine, quand j’ai un problème il me trotte dans la tête toute la nuit, malheureusement la solution n’est pas toujours là au réveil. Mon problème est le suivant : comment traiter les angles en V ?
    La méthode apprise est d’abandonner un des meneurs à l’épingle du creux.
    Mais si les 2 rivières qui se rejoignent sont larges, c’est-à-dire si l’on a beaucoup de fuseaux cela est très disgracieux : comme une sorte de vide au creux de l’angle. Récemment dans un livre édité par les dentellières du sud-ouest qui traite de la grille, j’ai trouvé la méthode qui consiste à abandonner les 2 meneurs et prendre de nouveaux meneurs sur un bord extérieur, avec épingle auxiliaire. Cela rejoint un peu la solution de Lutine ou d’Agnès qui changent de meneurs.
    Qu’en penses-tu ? un nouvel article pour les rivières qui se réunissent ou se séparent?
    27
    Samedi 18 Avril 2009 à 12:04
    ça me plait bien ça comme sujet, comme nouvel article sur le travail du mat (ou grille).
    Faut que je m'y mette.
    Merci Gibritte : j'adoooore les questions qui me donnent des idées d'article !
    28
    lapczynski nathalie
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:14
    tout compris, je m'en doutais qu'il s'agissait d'une épingle en plus ou en moins, il reste à mettre en pratique. j'ai emprunté le livre en question au club. on est deux à se lancer au prochain atelier dans des exercices sérieux pour bien maitriser les rivières symétriques ou asymétriques avec le même meneur ou changer de meneur.
    merci pour ses explications, on ne peut plus claire. Nathalie
    29
    Candie
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:14
    Merci de continuer tes explications !
    Je confirme pour les livres de Lysiane Brulet. Je les ai tous les 3 et ça m'a permis de débuter en autodidacte.
    30
    Agnès
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:14
    Comme toujours, excellentes explications. Pourquoi n'as tu pas mentionné la possibilité de changement de meneur sur une rivière en grille quand il y a une épingle intérieure ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :