• Naissance de la dentelle à l'aiguille

     

       La-DENTelle-011

     

    Vous souvenez vous de ce rêve de la Renaissance :

     

    Rendre le linge transparent,

    et arriver à faire des petites dents décoratives en bordure  ?

     

     

    Ce magnifique col nous prouve que cette recherche n'a pas été vaine,  

    tout y est : la transparence et le bord dentelé

     

     

     

    Pour ce qui est de la transparence, la solution avait déjà été trouvée depuis longtemps :

    on brodait des jours.

     

    La-DENTelle-05

     

     

    On connaît tous la technique de base des jours très simples comme celui ci, à droite :

     

    on enlève quelques fils de trame et/ou de chaîne, et on brode les fils restants avec des points variés.

     

     

     

     

     

       

     

    Bien sûr, nos brodeuses de la Renaissance étaient beaucoup plus expertes :

    elles enlevaient  de plus en plus de fils de trame et/ou de chaîne

    pour faire des jours de plus en plus larges,

    et elles inventèrent une multitude de points de remplissage de plus en plus riches et décoratifs.

     

     

     
    La-DENTelle-12.jpg

     

    Regardez ce sampler anglais du 17ème,

    il permet de comprendre mieux ce qu'était devenu cette technique au fil du temps.

     

     Quand on voit ces broderies si riches,

    on croirait voir de la dentelle, non ?

     

    Et pourtant ce sont bien des jours sur toile

    ....

    puisqu'il y a une toile au départ

     

     

    Mais cette toile  disparaît, on la voit de moins en moins.

     

    C'est une aberration !!!!!!

      

    on achète, fort cher, une belle toile fine

    pour en retirer la majorité des fils,

    et recouvrir le peu qui reste par de la broderie.

     

     

    Il devient urgent de se pencher sur le problème.

     

         

     

     

     

     

     

     

    alors, penchons nous aussi sur ce problème

    à quoi nous sert la toile en fait ?

     

    La-DENTelle-091  

      Elle nous fournit juste  quelques fils de trame (en jaune) et de chaîne (en bleu) pour délimiter des carrés.

     

    Ces fils vont servir de support, de point d'ancrage, à la broderie de remplissage.

     

    Si on a besoin de points d'ancrage supplémentaires, en diagonales par exemple (rouge), on les fait soi-même en tendant quelques fils

    (voir flèche rouge qui montre une ligne diagonale en cours de fabrication)

     

    ....

     

    Bon mais alors ....

    puisqu'on sait tendre des fils de support en diagonales,

     

    pourquoi ne pas faire tout le tour du carré de la même manière,

    et ne plus utiliser de tissu ?

     

    en voilà une idée qu'elle est bonne , non ?

     

     

     

     

    La-DENTelle-071  

     

     

    Quelques brodeuses

     (italiennes sans doute)  

    vont donc avoir l'idée géniale de prendre un petit bout de velin ou de parchemin, et de tracer leur dessin dessus.

     

    Sur les bords du carré et en diagonale, elles vont bâtir leur armature en posant  quelques fils qui vont juste suivre le motif, sans jamais traverser le parchemin.

     

    C'est avec une autre aiguillée et un fil fin qu'elles vont faire quelques points espacés  

    (qui eux, traverseront le parchemin)

    pour maintenir les fils d'armature en place.

     

     

     

     

     

     

    La-DENTelle-061  

     

     

     

    Puis, elles vont tranquillement faire leur remplissage comme d'habitude.

     

    Il faut préciser qu'aucun de ces points de remplissage ne va traverser le parchemin.

     

    Les fils d'armatures et les points de broderie sont donc tous à la surface du parchemin.

     

     Quand l'ouvrage sera fini, il suffira de couper les petits points de bati pour qu'il se détache de son support provisoire.

     

     

      (*)

       

     

        

       

    Et cette technique nouvelle va donner des idées à nos petites brodeuses :

     

    pourquoi toujours faire des carrés maintenant qu'on n'a plus la contrainte des fils de trame et de chaîne ?

     

    bon sang .... mais c'est bien sûr .....

    on peut enfin faire des dents avec cette technique !

     

      La-DENTelle-08

     

     

    nos brodeuses ont donc travaillé à la main

    avec une aiguille

    sans support permanent (sans tissu en l'occurrence)

     

    elles viennent donc de remplir les 3 conditions obligatoires pour leur reconversion 

     

     elles sont devenues .... des dentellières !! 

     

    La dentelle à l'aiguille était née.

     

     

     

     

    Regardez ce col superbe :

    il est juste à la croisée des chemins :

     

      La-DENTelle-11

     

    Il est en Reticella :

    c'est le nom donné à cette technique de jours poussée à l'extrême que l'on vient de regarder de près.

    On voit bien tous ces petits carrés formés en retirant les fils de trame et de chaîne, et que l'on rebrodait de mille points de fantaisie.

     

    et les dents de la bordure du col sont en Punto in Aria

    c'est le nom donné à ces toutes premières dentelles à l'aiguille

     

     

     

    Bien sûr, les motifs géométriques vont être progressivement abandonnés,

    cette nouvelle technique permettait de réaliser n'importe quel motif.

    La célèbre dentelle d'Alençon sera réalisée 2 ou 3 siècles plus tard exactement de la même manière que ces premiers petits motifs réalistes encore un peu maladroits.

     

      La-DENTelle-10

     

     

     

     

     

    Cette technique va coïncider avec la mode des fraises.

     

    Alors croyez bien que les élégantes de le Renaissance ne vont pas se faire prier pour porter autour de leur cou des mètres et des mètres de dentelle,

    avec des dents démesurées à faire pâlir les requins.

     

     

       

     

     

     

     (*) Ces photos de dentelle à l'aiguille en cours de réalisation sont tirées de l'ouvrage "Un bordo Aemilia Ars"

      la-DENTelle-13   C'est un petit livret très bien fait qui vous permet de réaliser le motif qui se trouve en couverture, motif qui aurait tout à fait pu orner les cols de nos belles dames de la Renaissance.

    Il est en italien et en anglais, hélas pas en français, mais il est très bien expliqué, pas à pas, avec beaucoup d'illustrations.

    Vous pourrez vous imaginer être la petite brodeuse qui découvrit la dentelle à l'aiguille.

    Vous pouvez vous le procurer chez Barbara Fay (clic sur la photo)

     

     

     

     

     

     

    Le sampler anglais provient des collections du Victoria and Albert Museum de Londres

    Le grand col en Reticelle et punto in aria peut être admiré au Rijksmuseum d'Amsterdam

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Avril 2011 à 19:01

    merci Mériem pour ce très bel exposé. Comme c'est interessant. Félicitations

    2
    Samedi 23 Avril 2011 à 19:44

    OH LA LA!!!!

    super reportage!

    merci

    3
    Samedi 23 Avril 2011 à 20:41

    Merci pour ce passionnant article !

    4
    Samedi 23 Avril 2011 à 20:47

    toujours une approche scientifique de la chose! Et puis... et puis... après, y a.... ben oui, bien sûr! On arrivera à des fils plus fins, on demandera au bassin de la Lys de le fabriquer, et puis un jour...

    Bon j'arre^te, je m'emballe! J'ai expliqué tout çà à la copine libanaise qui est venue deux jours à Bruxelles  et je lui ai montré ces dentelles à l'aiguille, aux fuseaux, les chimiques, lol!
    Merci à toi, gros bisous et bon long we!!!

    5
    Samedi 23 Avril 2011 à 23:07

    MERCI! ton blog est superb! et tes creations admirables :D!, jai poste un link sur mon blog avec un de tes creations et un link pour venir te visiter

     

    6
    Samedi 23 Avril 2011 à 23:28

    merci pour tous ces renseignements passionnant

    7
    Dimanche 24 Avril 2011 à 10:06

    j'adore lire tes articles plein de détails historiques, bravo et pour les photos elles sont magnifiques, je crois que je n'aurais pas aimé porter ces gros fraises (pas tagada   ) j'ai le cou trop petit j'aurais étouffé mais cela n'enlève rien à la beauté.

    PS as-tu reçu mon mail ?

    Bisous

    8
    Dimanche 24 Avril 2011 à 17:31

    Passionnant!! Mes 5 minutes culture de la journée ;D Pour que ces fraises tiennent comme ça, elles devaient être extrêmement amidonnées, non?

    9
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:00

    Merci à toi.

    Tu peux pas savoir ce que ton comm m'a fait du bien hier quand je l'ai lu, à un moment où je m'interrogeais sérieusement sur la légitimité de mon blog, son intéret, le nécessité de le continuer ....

    alors encore merci

    10
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:01

    Merci de ton comm. A chaque fois que j'écris ce genre d'article, je me demande s'il va intéresser, je me dis que peut être tout le monde sait déjà ce que je raconte .... alors ça me fait plaisir de savoir qu'il a été utile.

     

    11
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:03

    ouiiii, j'ai bien reçu, mais tu as raison de me le rappeler : il a du être noyé dans les courriers en attente.

    C'est une catastrophe le boîte mail dès que je prends un petit peu de ratard .... je raaaaaame comme une malade après.

    12
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:06

    1000 merci à toi d'être si présente à chaque fois.

    Car c'est un peu décourageant parfois de voir le temps qu'on passe sur un article, et le peu d'intérêt qu'il suscite.

    mais tu me redonnes la pêche

    13
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:10

    Merci de cet enthousiasme, ça fait chaud au coeur

    14
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:16

    il n'y a pas plus beau roman que celui de la dentelle, plein de rebondissements, d'amour, d'espionnage .... bref, tout y est

    15
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:17

    merci à toi d'avoir la gentillesse de lire mes longs blabla

    16
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:20

    hi hi , je me demande toujours  comment ils faisaient pour manger !!!!  sans tacher ces dentelles qui coutaient fort cher. Sans doute mettait-on une bonne grosse serviette dessus ?

    ou opeut-être pouvait-on les enlever et les remettre facilement ? faudrait que je me renseigne la dessus .... des fois que la mode reviendrait

    17
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:24

    j'aime bien faire ce genre de reportage, je rencontre plein de gens super bien habillés , la grande classe quoi !

    mais bon, mon problème, ce sont les interview ....  j'ai du mal à les faire parler

    18
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:25

    un grand merci à toi d'avoir la gentillesse de lire mes longs discours, et surtout de prendre le temps de laisser un petit mot réconfortant et encourageant .... c'est si rare

     

    19
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:26

    Hé oui! En partance poru la Bretagne, je ressors tout mon matos! Ce coup ci, je ne ferai plus l'impasse!

    Dis, dis si çà te tente...les journées de la dentelle à Bruges sont les 13 et 14 jepense! Si tu viens, je t'accueille bien sûr!!!

    20
    Lundi 25 Avril 2011 à 09:36

    je te conseille un autre article sur le sujet des fraises et de leur entretien.

    http://les8petites8mains.blogspot.com/2010/02/fraise-4-de-la-fraise-au-col-rabattu.html

    un blog superbe à consommer sans aucune modération

    21
    Lundi 25 Avril 2011 à 23:12

    Encore un article fort intéressant Meriem, après quelques jours d'absence pour ces fêtes de Pâques..... voici de la lecture fascinante....Une petite précision, les fraises étaient devenues tellement importantes que les gens ne pouvaient plus manger seul.....il fallait leur donner à manger...!!!!si, si ...Et comme à cette époque ils mangeaient avec les doigts, les bras étaient trop court...!!! C'est donc ainsi que Vinciolo (il n'a pas fait que des dessins de dentelle) ramena d'italie, à la cours de France la fourchette à deux dents.....mais c'était un début...!!!! et une aide précieuse.......

    Bonne soirée

    Bises Josianne

    22
    Mardi 26 Avril 2011 à 08:52

    Argh, je suis en retard pour la lecture de mes blog préférés, pour mes sals pour mes envies de plein d'autres choses et en plus je passe le dimanche de Pâques aux urgences...je n'ai pas fini de prendre du retard... Mais la lecture de tes articles est si plaisante, j'y apprends plein de trucs et c'est si agréable l'histoire de la dentelle avec toi ! MERCI d'être là ! Gros bisous !

    23
    Jeudi 28 Avril 2011 à 21:39

    Cela parait tout simple avec toi... je voudrais déjà bien trouver une belle toile où on peut tirer correctement des fils, tout droit et faire les jours tout simple du début de l'article; aucune mercerie n'en a...  Ces cols, fraises , en peinture, paraissent épais, et en fait, tout transparents... c'était  bien pratique pour cacher le cou et le double-menton des Dames !!!  merci... amitiés Meriem

    24
    Dimanche 1er Mai 2011 à 22:14

    merci pour cette documentation

    j'aime beaucoup

    25
    Lundi 2 Mai 2011 à 10:14

    Encore un article comme tu aimes si bien nous concocter !!!

    Je rentre de vacances et je prends plaisir à te lire. Très intéressantes et claires tes explications sur la dentelle à l'aiguille et je t'en remercie beaucoup car je ne connaissais pas la technique.

    Gros bisous Meriem.

    26
    Vendredi 6 Mai 2011 à 09:01

    Pour mon retour sur la bloggosphère je viens de souhaiter un joli moi de Mai.

    Ton article sur la dentelle à l'aiguille est superbe !!! j'ai fait un stage de dentelle à l'aiguille il y a 2 ans avec Brigitte dépalle à Cabourg. et je me passionne pour la dentelle à l'aiguille. Je possède un papillon  de Laura Masera que je connais depuis des années. Et je vais régulièrement  à Venise, ville que j'adore !!

    27
    Samedi 7 Mai 2011 à 14:45

    Merci à SITTELLE de m'avoir signalé votre blog... tout en dentelle... Il est superbe !!!

    28
    Jeudi 19 Mai 2011 à 07:20

    C'est tellement gentil à vous de me dire ça : c'est bien agréable de voir que ses articles sont véritablement utiles.

    Alors un grand grand merci

    29
    Samedi 30 Juillet 2011 à 12:45

    Whaouh quel boulot,de merveilleuses dentelles,j'en reste sur les fesses lol,merci pour ce plaisir des yeux et ce bout de culture,bonne journée !!!

    30
    Lundi 12 Septembre 2011 à 07:18

    Merci

    Et ce concours, ça c'est bien passé ?

    31
    fusoline
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Merci infiniment pour ces explications sur la dentelle à l'aiguille c'est très intéressant ,  merci pour la galerie de tableaux avec ces dentelles magnifiques et les merveilleux costumes que j'ai pu admirer , cependant je préfére ceux ou la dentelle se trouve juste derrière  le cou  . Je n'apprécie pas beaucoup la fraise autour du cou bien que la dentelle soit vaporeuse .

    Bonne fête de Pâques à vous toutes

    fusoline

    32
    anne
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Milles mercis, pour cet article qui explique magnifiquement la technique de la dentelle à l'aiguille, enrichi de superbes illustrations.

    Très bonnes fêtes de Pâques à toutes.

    33
    stefi
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    J'adore la dentelle à l'aiguille .... Merci de m'avoir fait découvrir ses origines

    bonne journée, , bisous

    34
    thalia
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    J'ai dû changer de pc pour pouvoir écrire un commentaire ! ?

    Je voulais simplement dire que toutes ces dentelles que tu nous présentes sont merveilleuses et qu'on y goûte d'autant mieux que les explications sont documentées et intéressantes.

    Merci à toi.

    35
    angelique
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    coucou Meriem biensur que tes articles sont interessants ,moi je ne suis pas une fana d'histoire je trouve souvent les livres trop gros et ennuyeux mais toi quand tu nous le raconte c'est plaisant ,gaie,toujour une petite touche d'humour ,un petit comm a ta façon bref moi j'adore ,j'apprends beaucoup avec tes articles donc je te remercie .En plus les photos que tu mets sont toujour magnifique.Aujourd'hui je me disais qu'elles avaient de belles robes ! MERCI MERCI....je te fais 4 grosses bises Angelique.

    36
    candiefly
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Quelles merveilles tu nous as encore montrées ! Ton article est très intéressant, j'adore ton blog, je me régale à chacun de tes articles. Et depuis que j'applique ta méthode pour le Flandre, ma dentelle est beaucoup plus régulière. Mille mercis !!!!!!!!!

    37
    Valérie
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08

    Bonjour,

     

    Je vous dois un grand merci. Grâce à votre aide, j'ai pu faire mon premier aponçage car même la personne qui m'apprend ne maîtrise pas cette technique... et j'ai eu des problèmes pile poil où vous le disiez : choix du fil d'aponçage, couper bien au ras.

    Encore merci et au plaisir de vous lire.

     

    Valérie

    38
    Lilou
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:08
    Bonjour, 5heure du matin et je n'arrive pas à dormir cause préparation pour concours de mode. Je cherche fébrilement des explications complémentaires sur le punto! Votre blog est un régal!! Les explications mettent tout en place dans ma tête!! Aimer la broderie, soit! Mais comprendre l'évolution!! MERCI!! MERCI!! Ma grand-mère aurai adorée savoir que j'ai trouvé ce qu'elle n' a pas eu le temps de m'apprendre.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :