• Le fond Malin





    Le fond Malin est un fond très décoratif que je n'ai guère eu l'occasion de voir ailleurs que dans les dentelles du Puy (et dans quelques modèles de dentelle Schneeberg) ... et encore .... il est plutôt rare (*)  bien que très décoratif.

















    Pour permettre une comparaison, je vous propose à droite un premier piquage qui correspond au fond Torchon : des mailles carrées, et le point se travaille avec 2 paires, une venant de la gauche  et l'autre de la droite.

    A droite, vous avez un piquage aux  mailles plus aplaties, et surtout on voit que l'on a 3 paires pour travailler un seul point (une paire venant de la gauche, une venant de la droite, et une paire supplémentaire qui arrive du haut),
    si vous avez tout ça donc sur votre carton, vous êtes en face du
    Fond Malin.


    Il y a plusieurs façons de travailler ce fond, je vais vous en proposer deux, à vous d'essayer et de choisir celle que vous préférez.
    (J'ai vu une troisème façon de faire dans la dentelle Schneeberg, mais je ne l'ai pas testée ...peut être un jour)
    Si vous avez vu ce fond utilisé dans d'autres dentelles (de façon traditionnelle), je suis intéressée, idem si vous savez d'où vient son nom.


    A gauche, la méthode n°1

    A droite la méthode n° 2


    Avez vous déjà une préférence ?

    Moi je trouve qu'il y en a un beaucoup plus joli et régulier, et qui a plus de tenue que l'autre .... mais je vous laisse faire votre propre choix







    Pour les deux méthodes, nous démarrons le point avec 3 paires tordues.



    1ère méthode :
    le fond Malin tel qu'il est enseigné dans la méthode Chaleyé.








      Début du point

    on fait 2 croisements avec les deux paires du milieu (les deux fils extérieurs ne bougent pas)
     
    Une seule torsion avec la paire centrale

    on fait à nouveau 2 croisements avec les deux paires du milieu (les deux fils extérieurs ne bougent pas)

    on fait une torsion sur les deux paires aux extrémités

    Pose d'épingle
    Puis on fait 2 croisements avec les deux paires du milieu (les deux fils extérieurs ne bougent pas)
     
    Une seule torsion avec la paire centrale

    on fait à nouveau 2 croisements avec les deux paires du milieu (les deux fils extérieurs ne bougent pas)

    on fait des torsions sur les3 paires



    Fin du point - Vous remarquerez que les fuseaux verts sont restés au milieu, la paire rouge et la paire marron ont changé de côté.







    2ème méthode :
    le fond Malin avec utilisation du croisement en étoile





    Début du point

    Faire une demi-passée (C T) avec les deux paires de gauche

    Faire 2 paquets de deux fuseaux et les travailler ensemble, comme s'il ne s'agissait que d'un seul fil.

    Faire une demi-passée (C T) avec la paire "double" de gauche, et la paire normale de droite



    Poser l'épingle au milieu. On a maintenant 2 paquets de 3 fuseaux, 1 paquet de chaque côté de l'épingle.


    Écarter le fuseau de droite du paquet de droite.
    Le fuseau de droite du paquet de gauche croise 2 fils en même temps pour venir à côté du fuseau que l'on vient d'écarter,  formant ainsi une paire que l'on va tordre




    Écarter le fuseau de droite du paquet de droite.
    Le fuseau de droite du paquet de gauche croise 1 fil pour venir à côté du fuseau que l'on vient d'écarter, formant ainsi une paire que l'on va tordre
    .

    Il reste une paire à gauche, on la tord.

    Fin du point. Comme pour la première méthode, vous remarquerez que les fuseaux verts sont restés au milieu, la paire rouge et la paire marron ont changé de côté.




    Dans sa méthode d'enseignement de la dentelle, Jean Chaleyé dit qu'il s'agit d'une variante du Point de Paris.

    A part la forme du piquage qui est la même ..... je suis dubitative :

    le point de Paris se fait avec 4 paires et non trois, c'est un point ouvert (on travaille au dessus de l'épingle, mais pas au dessous)  alors que le fond Malin est un point fermé (le point se travaille aussi après l'épingle).

    Et puis, quand on regarde le résultat sur les photos en couleur du haut, ça ne ressemble pas du tout au point de Paris....

    Mais.... quand on regarde comment il était travaillé sur une dentelle de Chaleyé, à droite, avec un réseau très large, des points très écartés les uns des autres, séparés par plusieurs torsions
    ...
    alors là oui, c'est vrai qu'il a un faux air de Point de Paris.











    (*)  Pourquoi ne pas utiliser plus souvent un fond aussi décoratif ?

    Il peut difficilement être mélangé à d'autres fonds sur une dentelle :
    Pour l'utiliser sur une dentelle Torchon, il faudrait changer la forme du réseau et rajouter des paires aux endroits où l'on voudra faire du fond Malin.

    Si on voulait l'utiliser comme fond fantaisie sur une dentelle de Paris ou un fond clair, la forme du réseau sera correcte ... mais le nombre de fuseaux posera problème (on utilise 2 paires pour le fond clair et 4 pour le point de Paris).

    Il est donc parfois utilisé mélangé à d'autres fonds, mais sur de petites surfaces comme le coeur de fleurs par exemple.

    Faire toute une dentelle en fond malin ? 
    pourquoi pas bien sûr, mais je pense que les dentellières, habituées à gérer 2 ou 4 paires aux entrées et sorties .... sont un peu démunies devant la façon de gérer les 3 paires du fond Malin.

    Alors où le trouve-t-on ? 

    Comme élément décoratif dans des dentelles guipure (comme sur l'exemple de la magnifique compostion de Chaleyé).

    Et puis il est très facilement utilisable pour remplir l'intérieur de motifs figuratifs par exemple.
    Il y a quelques temps, j'ai eu l'occasion par exemple de voir une tête de chien de Michel Jourde avec utilisation du fond Malin.


    Et puis, sans parler de fond, regardez comme il est joli sur un simple petit ruban en dentelle. (réalisation de IE M Bjerregaard qui a aussi réalisé le motif en haut de l'article, à base de grille et de fond Malin)



    (la méthode Jean Chaleyé a fait l'objet d'un réédition aux éditions Carpentier il y a quelques années sous le titre "Dentelle au Fuseau. Les bases.  Méthode Jean Chaleyé")



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 09:24
    Encore beaucoup de plaisir à te lire, et chose étrange j'étais en train de préparer un article sur ma façon de faire le mat, et je cherchais une idée de schéma, les tiens sont toujours si clairs, je ne voudrais pas te copier mais …
    Quant au fond malin, je l'aime bien aussi et le trouve très joli. Je ne connaissais pas la 1ère méthode, j'applique la deuxième qui est identique à un croisement de 3 cordes et là ça se rencontre souvent.
    Amitiés dentellières.
    2
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 09:44
    Merci pour cet article, je n'ai jamais fait encore de dentelle avec un fond malin, mais je le trouve très joli. Encore un article à mettre de côté tellement tes explications et tes schémas sont clairs. Tu nous dit laquelle des deux méthodes tu préfères ?
    3
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 09:55
    Tes explications et tes croquis sont toujours aussi clairs. Merci pour ton application.
    4
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 12:52
    Ahhhh ben tu vois je regrette Mme Lequarré, elle m'en avait parlé, mais .......
    Pas vu ailleurs, à mon idée, mais à enquêter, lol, il faut le préserver ce point, techniquement intéressant (mais trois paire, çà doit perturber les habitudes......) et puis un point est une richesse!!!!!
    Faut que je retrouve mes cours, sais pas où ils sont.............

    Merci pour l'article super intéressant, gros bisous sous la chaleur!!!!
    5
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 13:15

    Et avec des beaux fils de couleur, ça peut être spectaculaire  ! 

    6
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 13:16
    C'est vrai qu'on voit très généralement la deuxième méthode classique du croisement en étoile lais je trouve qu'elle se déforme, qu'elle n'a pas de tenue.
    7
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 13:22
    chuuuuut, ne le dis à personne, mais je suis 100% pour la première méthode : je trouve l'étoile mieux formée, les fils plus joliment imbriqués, le trou central plus net.
    Et quand tu tiens les deux échantillons à la main, y a pas photo : l'un est tout mou et se déforme, l'autre a de le tenue naturellement.
     
    8
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 13:24
    Merci. Surtout que les croquis fil à fil ne sont pas évidents : ils paraissent souvent un peu embrouillés quand on les regarde ... mais en fait, c'est en faisant le point et en suivant le croquis pas à pas que c'est le plus parlant.
    9
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 13:27
    hi hi, ben tu vois, j'avais du le sentir
    y a qu'à dire qu'il est que pour toi cet article !

    10
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 13:28
    oui, il faut que tu retrouves tes cours, je suis curieuse de savoir la méthode qu'elle enseignait ?
    11
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 13:57
    Bonjour Meriem,je suis de retour de vacances et je lis encore et toujours tes articles qui sont tellement" appétissants".je n'ai pas encore commencé les fonds mais je garde cet article sous la main.Amitiés.Sharira
    12
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 15:14
    Et moi, j'ai bien envie d'essayer la troisième méthode que j'ai vue il n'y a pas longtemps.
    Si elle est bien, je la rajouterai.
    C'est quand même chouette la dentelle, y a toujours un truc nouveau à essayer
    13
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 15:19
    Les vacances furent bonnes ? pleines de dentelles ou au contraire sans dentelles ?
    Et ... question indiscrète .... envisages-tu de chercher un "petit pépère", un bébé ou un délaissé  ?
     
    14
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 09:57
    je te découvre grâce au prix deFrançoise, génial, je m'inscris à ta news..
    vais regarder de près ce fond malin, très joli...
    au plaisir de te lire.. Muriel
    15
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 17:05
    Très intéressant cet article et j'avoue que je préfère la méthode avec deux paires qui semble plus régulière et plus ferme.
    Merci Meriem pour ce bel article
    Bisous
    Béa
    16
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 19:05
    Oui, entièrement d'accord : elle ne "semble" pas, elle "est" plus régulière et plus ferme.
    17
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 19:15
    Hi hi, moi aussi, Françoise m'a fait faire de bien jolies visites aujourd'hui.
    Et bravo pour tes multiples talents !
     j'admire, moi qui suis un peu trop mono activité : dentelle et .... dentelle, même si les petites croix m'occupent aussi de temps en temps et que ton blog m'a redonné envie de tâter de la broderie suisse.
    18
    Dimanche 5 Juillet 2009 à 09:37
    Ah zut !!!!  ben fallait l'dire l'année dernière ! j'aurai commencé mon blog plus tôt 
    Remarques, comme ça, la prochaine fois que tu devrais le faire, tu pourras changer de méthode pour voir la différence.
    Et merci de ton gentil com .
    19
    Dimanche 5 Juillet 2009 à 09:44
    Sur un des deux éventails de ton blog ?
    Je suis retournée voir mais je n'ai pa repéré ?
    Merci de ta visite en tout cas et de ton gentil commentaire .... surtout que je sais que tu as eu des difficultés pour qu'il passe !
    20
    Dimanche 5 Juillet 2009 à 09:59
    encore un que je dois essayer car je le trouve très joli.
    Pourrais-tu m'envoyer ton adresse postale car j'ai quelque chose à te faire parvenir.
    Bisous
    21
    Dimanche 5 Juillet 2009 à 10:05
    Elle est plus facile à mémoriser car c'est un enchainement classique de C et T.
    Mais .... tu verras en la faisant, elle a un petit côté perturbant au départ.

    En effet, j'ai l'habitude de dires au enfants qui commencent la dentelle : "on croise avec 1 main et on tourne avec les 2".
    En effet, on fait en général 1 seul C au milieu de 2 T sur les côtés ..... et là, regarde bien, c'est un peu le contraire : on fait 2 C sur les côtés et un T au milieu.
    Tu verras en le faisant, au début,  instinctivement, quand tes deux mains entrent en action en même temps .... elles ont envie de tordre, pas de croiser ... c'est rigolo.
     
     
    22
    Dimanche 5 Juillet 2009 à 10:09
    C'est trop sympa tout ce que tu me dit, ça me touche. 
    Pour le livre, j'ay ai pensé des fois, mais c'est tellement de travail !
    Et pourtant, depuis quelques temps il y a une petite idée qui a germé dans ma tête ... et qui semble s'y installer sérieusement, alors peut être que je vais la laisser pousser comme elle veut, qui sait ?
    23
    Dimanche 5 Juillet 2009 à 10:15
    C'est un point malin = coquin !
    en effet, quand on le rencontre sur une dentelle et qu'on ne sait pas le faire .... on est bien embêtée !
    Et quand on sait comment le faire ......  on ne trouve pas de modèle pour le mettre en pratique!

    (on trouve peu de modèles avec cepoint, à part quelques uns dans la revue "La dentelle" du Puy).
    24
    Dimanche 5 Juillet 2009 à 17:27
    hé héééééé, ça c'est une super question .... qui m'plait.

    Le code des couleurs connait les 3 points de base (passée, demi passée et passée tordue) .... mais ne sait pas bien représenter les enchainements et les croisement complexes.
    Il faut se souvenir que le code des couleurs est une invention belge, et les 3 points de base  suffisent à dessiner les grandes dentelles belges (Malines,  Flandre, Fleuri , Valenciennes, etc....)

    La corde est un exemple de suite d'enchainement  : une passée + des jetées.
    Le code des couleurs permet de la dessiner fil à fil,  en jaune (le jaune est la couleur pour 1 fil).
    Mais comme ils en avaient souvent besoin (pour la Valenciennes, pour les tresses dans le fleuri de Bruges), il lui ont donné une couleur spéciale : le bleu.

    Par contre, ils n'ont pas de couleurs pour les enchainements qu'ils n'utilisent jamais dans leurs dentelles, c'est à dire ceux propres au Cluny (dentelle qui n'a jamais traversé la frontière belge).
    Et c'est vrai qu'il y a des choses qui manquent quand on veut faire un dessin technique de Cluny en utilisant le code des couleurs :  le croisement en étoile, la ganse, le Venise, la corde de 6, de 8, le roulotté, etc ....

    Quand j'ai fait mon cour de Cluny, je l'ai quand même basé sur la méthode des couleurs qui permet malgré tout de dessiner plus de 95% du motif.
    Pour les spécialités du genre roulotté, ganse, j'ai repris les signes conventionnels français.

    Et pour les "situations délicates", la codification couleur permet de dessiner un cercle autour du point "à problème" , cercle qui veut dire " c'est trop compliqué de tout te dessiner là, va voir le détail à côté". 
    Et  effectivement, à côté du dessin technique, dans un grand cercle, on dessine le "problème" en fil à fil, c'est à dire tout en jaune.

    Donc dans mon article, pour respecter le code des couleurs, j'aurais du faire exactement le même dessin .... mais en jaune !
    25
    Lundi 6 Juillet 2009 à 07:11
    la jetée, c'est T C
    Une corde, c'est donc une passée (CTC) suivie de plusieurs jetées (TC) , autant de jetées que nécessaire pour atteindre la bonne longueur.
    Et pour défendre les belges  : ils ont créé la méthode des couleurs pour l'enseignement de la dentelle dans les écoles et n'ont donc créé que ce qui était nécessaire aux dentelles belges bien sûr.
    En effet, il était inutile d'apprendre aux enfants des techniques qu'ils n'auraient pas à pratiquer ensuite, car n'oublions pas qu'à l'époque, il n'était pas quetion pour eux du plaisir d'apprendre, mais de savoir faire de la dentelle pour gagner sa vie.
    26
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 11:13
    Merci pour votre visite et votre gentil commentaire, je suis ravie que vous ayez plaisir à lire mes petits articles.
    Et merci aussi pour le lien. J'aime beaucoup le style de la dentelle de Scheeberg .... et il est d'ailleurs dans mes intentions de faire un petit article dessus bientôt.
    27
    Samedi 22 Août 2009 à 20:03
    Tu as essayé en copiant tout l'article et en faisant "coller" dans un traitement de texte comme Word par exemple ?  ce sera peut être moins joli, moins bien mis en page, mais l'essentiel est d'avoir toutes les informations (tu sais faire ça le "copier-coller" ? dis moi sinon)

    Je ne vois pas d'autre moyen de tout avoir , car je ne peux t'envoyer que les dessins : je n'ai pas les dessins et le texte ensemble ailleurs que sur mon blog.

    Dis mois si le copier-coller marche, sinon, je t'enverrai au moins les dessins, ce sera déjà ça.
    28
    Dimanche 23 Août 2009 à 18:35
    Normalement, tu positionne la souris en haut à gauche, tu appuie sur le clic gauche et tu laisses surtout bien le doigt appuyé tout le temps.
    Tu fais glisser la souris jusqu'en bas à la dernière ligne de l'article (sans jamais lacher le clic gauche)
    Tout est bleu normalement
    tu peux lacher le doigt du clic gauche de la souris, et tu vas cliquer dans "Edition" sur la ligne en haut de ton écran (où il y a Fichier Edition ....)
    là, tu cliques sur copier

    Puis tu ouvres un traitement de texte (word peut être) et là tu clique à nouveau sur Edition en haut de l'écran, et tu fais "coller".

    Je pourrais le faire et t'envoyer le document, mais ce serait bien que tu y arrives si des fois tu voulais récupérer d'autre articles.
    Tiens moi au courant de tes essais.
    29
    Lundi 24 Août 2009 à 22:34
    ouaiiiii  je suis contente, comme ça au moins tu pourras le refaire sur d'autres choses si tu en as besoin.
    Bravo !
    30
    Mardi 6 Octobre 2009 à 20:04
    Franchement, je ne pense pas que le fond Malin vienne de la dentelle de Malines.
    Il n'a pas grand chose, et même rien,  à voir avec le fond de Malines.
    De plus, je pene que le fond Malin est "né" du côté du Puy, et, bien qu'on ait fait toutes sortes de dentelle au Puy (pas que du Cluny et du Torchon), je n'ai jamais entendu dire qu'on y ait fait de la Malines.
    Mais bon, je me trompe peut être ... 

    Et non, je ne serai pas au Puy : tous les ans je me dis qu'il faudrait que j'y aille .... et tous les ans, quand je suis au pied du mur, je n'ai pas le courage ... ça fait quand même un bon bout de chemin pour moi !
     
    31
    Mercredi 15 Février 2012 à 08:53

    bonjour! je viens de découvrir ton blog et je garde précieusement ton adresse pour quand je vais m'y mettre!

    claires et nettes sont tes explications! je reviendrais merci pour ce partage!

    32
    midu
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    comme d'habitude, cet article est très intéressant, j'adore ce fonds et je vais me pencher dessus...
    33
    stefi
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    merci pour cette explication très détillée . Je dois justement utiliser le fond Malin pour un modèle de Phil ; ça tombe  bien !
    34
    coco28
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Coucou Meriem. Encore un article bien intéressant. Je ne connaissais le fond malin que par le croisement en étoile. Je me pencherais donc sur cette nouvelle technique à l'occasion. Et, il ne faut effectivement pas avoir peur d'avoir 3 paires au niveau d'une épingle, sinon que dire du fond cannage par exemple qui en a 4 et que j'adore réaliser hihi. Bisous.
    35
    Christine
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Ton blog est super. Pour ce point  j'aurai eu besoin des explications l'année dernière.
    36
    Nette
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Ton blog est magnifique. L'année dernière j'avais besoin de ce fond pour mon éventail. Merci pour toutes tes explications.
    Nette
    37
    nathalie
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12

    Moi je trouve que les explications de la 1ère méthode sont plus facile à mémoriser.
    Toujours aussi intéressant tes articles, merci.

    38
    Ginette
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Salut, vraiement tes explications sont super intéressantes, ton blog est une vraie mine d'or pour moi. je n'aie pas encore fait ce point mais quand j'en serai rendu la je suivrai tes explications. Tu n'as pas pensé a écrire un livre sur la dentelle?  moi je l'achèterai a n'inporte quel prix  bisou Ginette
    39
    Nannick
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Merci Mériem, pour cet exposé limpide! Je me pose la question de savoir comment le traduire avec le code des couleurs et je crois que je donne ma langue au chat!!! Est-ce seulement possible? Pardon pour mes questions... impossibles!!!
    A bientôt.
    Nannick
    40
    Nannick
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Merci Mériem pour cette réponse détaillée! Je n'ai jamais entendu le terme de jetée en dentelle... La nuit portant conseil, je vais méditer la chose!.....
    Je vais aussi relire ta réponse pour bien comprendre ton histoire de fil jaune; mais je pense que tu reviendras desssus, puisque c'est une couleur dont tu ne nous a pas encore parlé...

    Ainsi les Belges sont un peu "chauvins", question dentelle et n'ont pas la curiosité d'appendre d'autres manières de faire que les leurs!.... C'est bien triste pour eux! Enfin , leurs dentelles sont malgré tout bien jolies à regarder et bien agréables à travailler pour ce que j'en connais!

    Nannick
    41
    Kristina Cina
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    La dentelle de Schneeberg vient des les monts métallifères (Erzgebirge), une région en Allemagne très connue pour la dentelle aux fuseaux.

    http://www.tu-chemnitz.de/advent/1998/17/ 

    Bravo pour votre blog. K.Cina (coordinatrice des revues Anna & burda tricot) 
     
    42
    jack
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    formidable tes explications et et croqiuis, mais je n'arrive pas à les imprimer,si j'imprime il n'ya que la première page qui s'imprime
    peux tu me le transferer sur mon email, je te serais très reconnaissante
    a bientot
    jack
    43
    jack
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    merci
    j'ai essayé mais je ne suis pas arrivée
    peux tu me dire comment on fait copier coller
    j'ai enrégistré dans mes documents mais quant j'ouvre le dossier je n'ai que toujours la iere page c'est a dire pour ler fond malin la page s'arrete au dessin a gauche la méthode n1 a droite la methode n2
    je dois peut etre faire une manipulation sur mon pc que je ne trouve pas
    sinon il faut que je regarde avec qu'unqulin qui se connait en informatique
    merci encore je regarde ton site tous les jours mais
    je désire tellement mettre  toutes tes explications dans un classeur
    44
    jack
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    tu es géniale, merci
    grace à toi je suis enfin arrivée à imprimée
    j'ai fais comme tu m'a dis je l'ai collé sur word et après j'ai imprimé
    merci encore
    45
    isabelle
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12
    Comme beaucoup d'entre nous, je ne connaissais que la 2ème méthode et je vais très sérieusement me pencher sur la 1ère. Pour répondre à votre question sur l'origine du nom, j'étais persuadée que ce nom de "fond malin" venait de Malines, mais je n'ai aucune certitude.
    Une question: Serez-vous au Puy en Velay le week-end prochain?
    Bravo pour ces explications hyper claires.
    46
    Marie de la Chaume
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:12

    Petit apparté...

    Barbara Fay vend un livre re-publié en 2012 (donc après ton article) sur la dentelle de Schneeberg.

    www.barbara-fay.de/j/index.php?page=shop.product_details&flypage=flypage.tpl&product_id=18&category_id=6&option=com_virtuemart&Itemid=66&lang=fr

    Sur cette page, quelques mots sur l'origine... A moi, ça ne suffit pas, mais je fais passer l'info.

    Bisous à cette occasion

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :