• L'engrêlure



    Savez vous ce qu'est l' engrêlure ?

    C'est un étroite bande généralement aux fuseaux qui était cousue sur le bord des dentelles.

    Pourquoi rajouter cette petite bande ?    Parce que la dentelle est fragile et qu'elle a toujours été très chère !!

    Il n'était donc pas question de l'abîmer en la lavant en même temps  que la chemise ou le col auxquels elle était fixée.
    On devait donc découdre la dentelle avant de laver, et la recoudre ensuite.
    Bien sûr ces opérations plusieurs fois répétées risquaient d'abîmer le bord de la dentelle, c'est pour cela qu'on a eu l'idée d'ajouter cette petite bande sans valeur qui pouvait être changée quand elle était trop abîmée.



    Sur cette photo, vous voyez la délicatesse du pied (*) d'une dentelle de Malines.
    On comprend aisément qu'il ne puisse supporter de trop nombreuses manipulations.


    (*) Pour les non dentellières :  le "pied" est le bord lisse,en haut de de la dentelle, qui sera cousu au tissu (ou cousu à l'engrêlure qui sera elle même cousue au tissu)








    (H: 7cm)





    (H: 3cm)
    Sur cette photo, vous voyez une dentelle de Malines faite à la main avec, en haut, une engrêlure (mécanique) qui se différencie bien du reste de la dentelle.

    Fait à la main ou mécanique, c'est ce modèle d'engrêlure qu'on rencontre le plus souvent : un entre deux guipure entièrement en passées tordues pour être bien solide.



    Les engrêlures étaient généralement faites aux fuseaux : c'étaient parfois les "exercices" des petites apprenties dentellières (ces petites filles de 5 ou 6  ans qu'on faisait denteler 10 heures par jour !), ou les travaux de vieilles dentellières qui n'y voyaient plus guère.
    Mais à la grand époque de la dentelle, cela ne suffisait pas : aussi certaines villes s'étaient -elles spécialisées dans la confection des engrêlures !
    Puis, avec l'arrivée de la mécanique, la petite bande de fuseaux a été le plus souvent remplacée par un étroit entre-deux mécanique.



    Il  ne faut jamais juger une dentelle sur son engrêlure  !

    En effet, les techniques (fuseau / aiguille / mécanique) de la dentelle et de l'engrêlure peuvent être différentes, les époques différentes, la qualité du travail différente, les fils différents, etc



    Après l'exemple d'engrêlure mécanique vu plus haut, voici un exemple d'engrêlure main :  il s'agit d'une ancienne dentelle à l'aiguille, bordée d'une engrêlure (de la même époque sans doute) aux fuseaux.

    Dans cet exemple, l'association est heureuse et l'engrêlure se fond bien à la dentelle elle même.











                                                                                             (H:6.5cm)



    On était tellement habitué à voir l'engrêlure au bord des dentelles que la mécanique a fini par imiter l'ensemble.
    Ainsi, sur l'exemple ci dessous on croit voir une dentelle bordée d'une engrêlure très classique.
    En fait non, il s'agit d'un travail mécanique où les deux ont été tissés en même temps.
    (H:4.5cm)


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Février 2009 à 12:23
    Très intéressant. J'imagine les petites lingères défairent et recoudrent la dentelle...une autre époque !
    2
    Jeudi 19 Février 2009 à 02:46
    Merci pour toutes ces informations, c'est très intéressant. A bientôt
    3
    Jeudi 19 Février 2009 à 18:57
    Merci Hedwige de m'avoir rendu visite, et d'avoir pris la peine de laisser un petit commentaire : les encouragements, c'est toujours bon à prendre !
    A bientôt j'espère
    Amitiés
    4
    Jeudi 19 Février 2009 à 20:38
    c'est vraiment passionnant ! merci !!
    5
    Mardi 17 Mars 2009 à 08:55
    Merci pour ta visite, et merci d'avoir laissé un petit comm.
    ça fait toujours plaisir de voir que son travail est apprécié ...
    En tout ca c'est  encourageant.
    A bientôt. Amitiés
    Meriem
    6
    Mardi 31 Mars 2009 à 12:45
    Vraiment le petit bonheur du jour, te lire, enfin des infos correctes et absolument pas tronquées!!! J'en ai plein des engrêlures, on les trouve facilement sur nos marché de dentelles. Dommage que je les vois sur certains blogs comme étant toujours de la dentelle faite main......... rarement le cas, quand on les trouve! J'ai fait tout un reportage sur la dentelle de Malines, faudrait que je te donne le lien, un musée à Bonheiden est particulièrement bien fourni!!!!!
    7
    Agnès
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:14
    j'apprends chaque fois qq chose
    8
    Hedwige
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:14
    Merci pour ce blog aussi beau qu'instructif ! bonne continuation !
    9
    Syag
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:14
    Ton blog est une référence pour l'histoire de la dentelle. Quel travail de recherche tu as dû faire. Merci de nous en faire profiter.
    10
    coco28
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:14
    Merci Meriem pour cet article très instructif. Je me coucherais moins bête ce soir. Tu es en train de nous concocter un blog du tonnerre, riche en idées, en explications, en histoires de la dentelle, enfin super TOP. Bravo et bonne continuation. Moi, je vais continuer la lecture. LOL.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :