• Des mouchoirs non jetables



    A une période ou on ne parle que de mouchoirs jetables, j'ai eu envie de revisiter l'époque où 

    le mouchoir
    était "roi".



    D'abord, pas de mouchoirs au moyen age !   on utilisait... ses doigts !



    Ce n'est qu'au XIVème siècle que l'on commence à en trouver trace dans les inventaires. Ils étaient alors appelés

    "mouchoirs" ou "pleuroirs",

     et sur les images de l'époque, on voit effectivement les nobles dame essuyer leurs jolis yeux.

    J'ai bien dit les "nobles dames" car réserver ne serait-ce qu'un tout petit bout d'étoffe à ce seul usage était un véritable luxe.

    Mais même s'il était signe de richesse, le mouchoir restait malgré tout un objet utilitaire, qui devait surtout être doux et confortable.







    Les 3 siècles suivants vont voir le mouchoir se généraliser, mais c'est toujours un objet réservé aux plus fortunés,
    et les moralistes qui essayent de persuader le peuple de son utilité vont se contenter finalement de conseiller de se moucher .... avec les doigts de la main gauche, car c'est celle qui ne touche pas les aliments !

    ou bien de se moucher dans sa manche

    (et je vous fait remarquer qu'aujourd'hui à nouveau, on nous conseille d'utiliser notre manche pour éternuer !  )






    Progressivement, le mouchoir ne va plus être utilitaire mais va devenir un véritable accessoire de mode, au fur et à mesure qu'il va s'orner de broderies, de dentelles d'or et d'argent, de riche Point à l'aiguille, et plus il sera beau, plus on va vouloir le montrer,  au point qu'il fera même partie intégrante du costume de cour en Espagne , excusez du peu !


    Et oui, c'était un accessoire royal, en témoignent  ces 3 portraits de reines en noir :



    en 1617, à droite, notre Marie de Médicis, reine de France, avec bien sûr un mouchoir en dentelle à l'aiguille .... sinon, ce ne serait pas Marie de Médicis !

    Vers 1650, en haut, vous avez Marie Anne d'Autriche, Reine d'Espagne (et maman de notre petite infante du début) avec un mouchoir peu orné ....mais à l'échelle de sa robe !

    Enfin, à gauche, à la fin du XIXèmes siècle, Victoria, Reine d'Angleterre posait encore avec un mouchoir.






    Ces messieurs aussi avaient leurs mouchoirs, même s'ils le portaient plus discrètement, roulés dans la main ou à la ceinture.
    Ainsi, tous les matins, présentait-on à Louis XIV trois "mouchoirs de point" (c'est à dire en dentelle à l'aiguille) pour qu'il puisse choisir.

    Savez vous que jusqu'au XVIIIème siècle, le mouchoir avait toutes les tailles et les formes possibles : carré, rectangulaire, rond .... et c'est Louis XVI qui va ordonner par lettre patente que le mouchoir soit toujours carré (sur les conseils de Marie Antoinette parait-il qui trouvait cette forme plus pratique et élégante).



    A partir de là, le mouchoir ne va plus être un accessoire "royal", il va se généraliser, se colorer ... puis se jeter ... mais c'est une autre histoire ...


    Je vous propose de découvrir ICI  quelques mouchoirs de cette grande époque,
    et LA
     , vous avez quantité de "portraits au mouchoir".
    Bonne visite.





     

     
    Avec dans les rôles principaux, et dans leur ordre d'apparition à l'écran :

    L'infante Marguerite-Thérèse (1651-1673) par Jaun Bautista Martinez del Mazo - Le Prado
    Guenievre , Tristan de Léonois, Vers 1470 (BNF Paris)
    Marie Anne d'Autriche (1634 1696) par Diego Velasquez - Musée du Louvre
    La reine Victoria par Lady Julia Abercromby - National Portrait Gallery
    Marie de Médicis par Frans Pourbus II le jeune - Château de Versailles 16177
    et enfin, le mouchoir d'Isabelle de Bourbon 1621 - Peint par Rodrigo de Villandrando - musée ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 17:00
    Il te faudrait publier tous tes articles sous forme de livre, tant c'est à la fois intéressant, constuit et instructif, enfin que du plaisir!!!!!

    Merci pour ces mouchoirs, qui comme tu le dis, on nous prescrit presque de ne plus employer, même en papier, lol!

    Bisousssssssssssssssss
    2
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 18:29
    une jolie histoire du mouchoir !!! merci..
    bisous..Muriel
    3
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 19:13
    Je brodais toujours un mouchoir acheté chez la mercière quand j'étais petite, 8/10 ans ... les mouchoirs anciens, dentelle, jours, broderies, monogrammes... trop beaux ! quel joli article, merci, Meriem ! il était temps de faire l'Histoire des Chefs-d'Oeuvre des Femmes et oui, il faudra la publier, en livre .
    4
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 19:24
    Je vois que certaines n'ont pu se contenter d'un simple mouchoir, elle nous présente une nappe ! :p
    5
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 19:33
    Mais dis-donc tu lis dans nos pensées, justement o en parlait avec Jean car on se demandait quand était né le mouchoir
    et grâce à toi on le sait
    Merci Meriem pour cette leçon d'histoire
    bisous
    Béa
    6
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:06
    en te lisant, je me dis qu'on va être la dernière génération a avoir utilisé, donné, reçu, brodé ... des mouchoirs , les plus jeunes n'a'auront connu que le mouchoir en papier !!! 
    7
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:08
    et même moi qui aime les "vrais" mouchoirs ..... ben pour ne pas les abimer, j'utilise des mouchoirs en papier, c'est un comble ! 
    8
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:08
    oui oui oui .... tu sais que j'adooooore voir les photos
    9
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:10
    une histoire de mouchoir .... mais une histoire triste sur la mort du mouchoir 
    viiiite, un kleenex, je vais me mettre à pleurer ....

    10
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:12
    Bon, les camions poubelles passent quel jour dans ta rue que j'aille faire un p'tit tour avant, fouiller et récupérer tes "détritus"  
    11
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:15
    La dentelle aux fuseaux est fille de la passementerie.

    La passementerie était un métier d'hommes, chasse gardée, seuls eux avaient le droit de manier les riches galons et fils d'or et de soie

    ..... aux femmes, on n'a autorisé que le lin .... tout simple, tout blanc .... ni brillant, ni clinquant ......
    et quand on voit ce qu'elles ont réussi à en faire

    la conclusion s'impose, nous sommes géniales !!!!!
     
    12
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:17
    hi hi  ben faut au moins ça quand on a un vraiment très très gros rhume , grippe aviaire et procine réunies ! 
    13
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:20
    comment, tu ne savais pas encore que j'avais inventé un système spécial pour lire dans les pensées de mes visiteuses ?
    j'ai déposé le brevet, je ne sais pas encore à quel pays je vais vendre ça, la CIA a dit qu'ils allaient me faire une offre, j'attend de voir ....

    14
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:21
    Ouiii, ça doit être magnifique, il faudrait que tu nous trouves des photos !!! 
    15
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:25
    non jetables, mais qu'on pouvait laisser tomber "par accident" aux pieds d'un "prétendant"......
    Merci pour ce nouvel article toujours aussi voire plus instructif que les précédents...
    16
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 20:26
    Plus besoin de mouchoir pour vous avec la cannelle et autres !
    Merci pour ta réponse, je me rends compte que je ne connais rien à l'histoire de l'artisanat des textiles. Où trouver un livre et lequel? Les filles sont géniales, évidemment ! il faut juste laisser aux hommes l'impression qu'eux seuls le sont !!!  merci !
    17
    Mercredi 9 Septembre 2009 à 22:11
    Merci Meriem. Comme toujours, j'ai adoré ton article sur le mouchoir.
    Pour ma profession de foi, j'ai reçu en cadeau une boite de mouchoirs. Pour leur profession de foi, mes enfants n'en ont pas reçu. Vraiment une histoire de génération. Il faut dire que de nos jours il n'est pas forcément évident de trouver des jolis mouchoirs. Pour Noel, ma mère voulait offrir une bricole pour une personne âgée de sa connaissance. Elle s'est dit pourquoi pas une boite de jolis mouchoirs. Et bien elle a eu énormément de mal à en trouver. Et chose étonnance, il y avait plus de chois de mouchoirs pour homme que pour femme.
    Amitiés
    18
    Jeudi 10 Septembre 2009 à 08:49

    Merci pour cette page d'histoire ! c'est amusant, cet article arrive à point parce que depuis quelques temps j'ai dans l'idée de refaire des bordures de mouchoir en dentelle (je fais de la frivolité, ici  et ) , mais comme l'usage du mouchoir en dentelle s'est perdu, j'ai peur qu'ils ne finisse dans un carton ...
    Bonnes dentelles
    bizzz ancolie

    19
    Vendredi 11 Septembre 2009 à 10:06
     quel beau casting pour cet article sur le mouchoir. c'est vrai qu'un petit mouchoir est très éléguant,  mis en pochette dans une poche cela se fait encore je pense surtout dans les grandes soirées ou fête (mariage, etc...) surtout pour les hommes quoique là il ne doit plus y avoir beaucoup de dentelles aujourd'hui. Bisous
    20
    Vendredi 11 Septembre 2009 à 19:41
    Et oui, il y avait tout un code, tout un langage du mouchoir ... de quoi faire un autre article un jour peut être
    21
    Vendredi 11 Septembre 2009 à 19:44
    C'est vrai : pendant des années et des années, ma mère et moi avions l'habitude de nous offrir mutuellement un joli mouchoir au 1er janvier .... et effectivement, plus les années passaient et plus il était difficile de trouver quelque chose de correct !  Je ne parle pas que de mouchoirs brodés ou avec des jours, non, même des jolis mouchoirs imprimés dans un joli coton, ça n'existe plus !!!!! 
    22
    Vendredi 11 Septembre 2009 à 19:49

    j'arrive pas à aller sur ton premier lien Ancolie ?????
    En tout cas, quand je vois ce que tu fais .... j'aimerais bien voir effectivement un mouchoir en frivolité
    .... ou plutôt un portrait (une photo) de toi, en grande robe de princesse, avec TON mouchoir de frivolité à la main
      

    23
    Vendredi 11 Septembre 2009 à 19:53
    il y a effectivement de ces mouchoirs de mariées brodés et bordés de Valenciennes .... à faire baver d'envie (baver sur un mouchoir .... bof, après tout, c'est un mouchoir hein ). 
    Il faut effectivement les réclamer, et j'ai réussi à en avoir 1 ou 2 pas cher sous pretexte qu'ils étaient pasmal abimés, avec c'est vrai pas mal de petits trous dans le tissu .... mais moi j'm'en fiche, je regarde pas les trous !   je regarde la broderie et la dentelle autour !!!!!

    24
    Vendredi 11 Septembre 2009 à 19:56
    Merci Mounaque. J'essaye effectivement de varier les genres d'articles, pour que tout le monde y trouve son compte un peu, dentellière ou pas ... en tout cas toutes amateurs de jolies choses (anciennes mais aussi contemporaines) et de joli travail
    25
    Vendredi 11 Septembre 2009 à 20:00
    C'est amusant car en démonstration par exemple, ce sont les hommes qui sont le plus intéressés très souvent.
    Et en ce qui concerne les pochettes de dentelle, j'ai souvent remarqué qu'ils ne diraient pas non (il y a un petit Louis XIV encore en eux sans doute ), mais c'est le regard des autres qui les en empeche.
    Je suis sûre qu'un jour ça sera la mode et qu'ils oseront !
    26
    Samedi 12 Septembre 2009 à 20:40
    Je ne sais plus si je l'ai déjà dit, mais super intéressant ton article.
    27
    Mardi 27 Octobre 2009 à 13:32
    vraiment j'adore ton blog! je suis aussi passionnée d'Histoire que de couture donc quand les 2 se rencontrent...  je ne décroche pas de ton blog que j'enregistre d'ores et déjà dans mes favoris!!
    28
    stefi
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    merci pour ce voyage dans le temps où le mouchoir n'était pas en papier .... Je me souciens que pour ma communion , j'ai eu en cadeau un joli mouchoir brodé . C'était un très beau cadeau à mes yeux .
    bisous
    29
    Agnès
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    je me régale toujours de ce genre d'article.....merci
    il faut que je prenne les photos macro des mouchoirs de nos grand mères...arrières.....
    30
    coco28
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Des mouchoirs comme ceux-là, j'en ai plein dans mon armoire, que je jette après chaque usage. HIHIHI Je rigole bien sûr. Mais j'en ai quand même que je garde précieusement. C'est vrai que sur toutes les toiles, nous voyons souvent les dames avec un mouchoir. Merci Meriem pour cet article instructif, toujours dans la bonne humeur. A TES SOUHAITS. Bisous.
    31
    claudia
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Très belle histoire des mouchoirs. En Espagne, ce n'est plus les Rois qui en font usage mais les Saintes dans les églises. Notre Vierge Santa Barbara, en a de magnifiques fait aux fuseaux et brodés par des dames de notre village. C'est un grand honneur pour l'artisane qui les créee, d'être l'artiste choisie. Ce sont toujours des ouvrages somptueux et riches.
    32
    bretagne
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Pour le plaisir des yeux (pas du porte monnaie!!)j'ai eu la chance d'admirer quelques mouchoirs de mariage  lors de salons d'antiquités (souvent il faut leur demander pour voir ces merveilles ) . Tout un art qui se perd (mais je crois bien qu'ils ne servaient jamais ) Au fait tousser dans sa manche c'est pas terrible pour la contamination =les microbes ils restent pas accrochés dessus !!!!!
    33
    Nannick
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11
    Bonsoir Meriem,
    Ton histoire du mouchoir est passionnante et bien documentée!
    A quand le mouchoir jetable  avec  bordure en dentelle, pour "bobos" enrhumés?
    Faut bien faire avancer l'histoire!! Y'a plus qu'à déposer le brevet!!!
    A bientôt
    Nannick
    34
    mounaque
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11

    Je ne m'étais jamais questionnée sur l'histoire du mouchoir mais c'est un vrai plaisir de te lire. Merci pour ton blog très riche et varié que ce soit au niveau culturel que pour ce que tu fais de tes 10 doigts !!

    35
    Ginette
    Vendredi 31 Août 2012 à 20:11

    vraiement intéressant l'histoire du mouchoir mais je le passais plus vieux. c'est tellement une petit chose qui de nos jour passe inapersue qu'on ne se pause plus de question a son sujet. Mais il a été très célebre durand les histoire de guerre quand on demandait une trève, ou pour se rendre. ce qui est moins drole c'est quand on doit les lavéet les repassé bisou  et merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :